Mot-clé - Jaguar

Fil des billets

vendredi 16 avril 2021

Ian Callum - Designer









Ian Callum est un célèbre designer automobile écossais né à Dumfries, la capitale administrative du district de Nithsdale, le 30 juillet 1954 qui réside actuellement dans l'Oxfordshire, en Angleterre. Les Jaguar qu'il croise dans son enfance lui donnent très tôt l'envie de devenir designer automobile, si bien qu'à 14 ans déjà il écrit au constructeur britannique pour lui soumettre ses projets de voitures ....





Après avoir terminé ses études primaires, Ian Callum va accomplir un brillant cursus d'études secondaires supérieures et sortir diplômé en Transport et Design de l'université de Coventry, en Design Industriel de l'université d'Aberdeen, en Design Automobile à la Glasgow School of Art et finalement au Royal College of Art de Londres avec une Maîtrise en Conception de Véhicules. Bardé de tous ces diplômes très valorisants, il ne tardera pas à trouver du travail ....





Ian Callum va démarrer sa carrière chez Ford en 1978 dans les différents centres de style du géant américain à travers le monde, en Grande Bretagne, en Allemagne, au Japon, aux USA, en Australie, où il travaille pour débuter sur des aspects de détail des voitures. Mais il s'implique tellement qu'il passe assez vite sur des projets de voitures de grande diffusion, comme la Fiesta, la Probe ou la Mondeo, mais aussi sur des modèles plus exclusifs comme la RS 200 ou l'Escort RS Cosworth ....





Ian Callum après avoir passé onze ans dans un environnement d'entreprise ou il a fini au poste de Design Manager chez Ghia a finalement trouvé la lassitude. , Il va finir par quitter le géant Ford en 1990 pour rejoindre Peter Stevens et Tom Walkinshaw pour former TWR Design. C'est à cette époque que ce bureau de style va s'occuper sous sa houlette du design de plusieurs Aston Martin, Volvo, Mazda, HSV, Holden, Range Rover ou Nissan. Il va entre autre assurer la responsabilité de la conception de l'Aston Martin DB7, la voiture qui est considérée comme celle du renouveau pour la mythique marque britannique ....





En 1999, à la mort de Geoff Lawson, Ian Callum a été nommé pour lui succéder chez Jaguar, qui était alors une filiale de Ford Motor Company. Pendant un court moment, Callum a dirigé la conception à la fois chez Jaguar et Aston Martin et était responsable de la majorité des DB9 et Vantage, tout en s'engagant dans la conception d'une nouvelle génération de Jaguar comme avec la XK. Ian Callum présente des voitures qui illustrent bien le désir, voir la nécessité, pour Jaguar de s'affranchir des lignes du passé pour s'inscrire définitivement dans le futur ....





Le génie de Ian Callum n'est pas seulement dans les justes proportions de ses voitures, mais dans la manière dont elles continuent d'intriguer et d'inspirer d'autres créations longtemps après leur première présentation. Il sera honoré par plusieurs récompenses comme en 1995 ou il reçoit le " Jim Clark Memorial Award ", en 2006 oi il a reçu le prix "Royal Designer for Industry de la Royal Society of Arts", en 2018 ou il reçoit un prix et une nomination de membre de la "Royal Society of Edinburgh", et encore en 2019 pour sa nomination de "Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique" à l'occasion de l'anniversaire pour ses services à l'industrie automobile britannique ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - CoachBuild
© - Ian Callum © - AutoVintage © - Petrolicious





JPBlogAuto

vendredi 5 février 2021

Gordon Crosby - Artiste Peintre









Gordon Crosby de son véritable nom Frederick Gordon Crosby était un artiste peintre et illustrateur automobile anglais très prolifique et apprécié qui était né en 1885 et décédé en 1943. C'était très probablement l'un des plus grands artistes automobile britannique de son époque et sa carrière s'est étendue sur la période importante des débuts de l'automobile jusqu'à la Seconde Guerre mondiale ....





Après avoir terminé ses études à l'école Christ's Hospital dans la banlieue de Londres, Gordon Crosby débute sa carrière comme dessinateur dans le bureau de dessin de la Daimler Motor Company. A cette époque, il emménage dans la maison d'Arthur Ludlow Clayton à Coventry, un de ses amis qui travaille pour la revue The Automobile Engineer. C'était un environnement plein de jeunes hommes, tous très enthousiastes à propos des voitures de l'époque ....





Son ami Arthur Ludlow Clayton va finir par présenter Gordon Crosby aux dirigeants de la société Iliffe qui l'emploie pour le faire travailler dans ce groupe de presse. Crosby, sera ainsi embauché par le " Magazine Autocar " et chargé de créer un dessin en perspective du magnéto BTH. Ce devait être l'un des premiers dessins d'un tout nouveau style qui devait plus tard être appelé une vue éclatée ....





En 1908, à l'âge de 23 ans, Gordon Crosby va donc quitter Daimler pour devenir salarié du " Magazine Autocar ". Tous ses très nombreux travaux pour cette revue vont finir par rendre Crosby très célèbre et en signe de reconnaissance il va rester fidèle a cet employeur jusqu'à sa mort. Ce journal légendaire a été un pionnier de l'art automobile et de l'utilisation de dessins en perspective de leur fonctionnement mécanique. Ce partenariat à vie a abouti à entre 300 et 400 œuvres individuelles, y compris certains des arts automobiles les plus précieux qui soient ....





Gordon Crosby était aussi un artiste très polyvalent qui a réalisé quelques travaux de peintures à l'huile, de nombreux croquis, de multiples affiches, une grande variété de dessins et d'illustrations techniques. Il a également travaillé pour des marques comme par exemple MG ou Jaguar pour lesquelles il faisait des études de style de voiture ou aussi des bronzes, des badges, des mascottes ou des trophées mettant en valeur son côté artistique ....





Le principal des travaux réalisés par Gordon Crosby sont majoritairement des dessins au fusain ou au crayon, mais parfois à l'aquarelle ou à la gouache. En raison des délais restreints de publication du magazine Autocar, il a rarement eu le temps d'utiliser des peintures à l'huile ceux-ci étaient réservés à des études personnelles ou des commandes plus longues de clients privés. Pour le magazine, Crosby a également peint une longue série de caricatures de pilotes de course célèbres ....





Gordon Crosby a travaillé à une époque où le transport routier en était encore à ses balbutiements. Les voitures qu'il a alors illustrées font aujourd'hui la fierté de nombreuses collections automobiles. Son travail reflète l'excitation de cette époque, qui a presque disparu avec les voitures modernes d'aujourd'hui. Les voitures qu'il aimait le plus illustrer étaient les grandes voitures de course d'avant la Première Guerre mondiale, qui figurent en bonne place dans une grande partie de son travail. Son propre style unique, traversé par une excitation et une atmosphère exagérées font que ses œuvres d'art se vendent à des prix élevés, et que les imitations et les contrefaçons existent ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - MotoringArt © - Petrolicious
© - Gordon Crosby © - SpeedReader





JPBlogAuto

vendredi 2 octobre 2020

Vladimir Urbánek - Artiste Peintre









Vladimir Urbánek est un artiste peintre et illustrateur Tchéque plutôt réputé mais surtout de grand talent. Il est né en 1973 à Prague la capitale et la plus grande ville de la Tchéquie, en Bohême, située au cœur de l'Europe centrale, à l'ouest du pays. C’est de l’autre côté du rideau de fer que Vladimir a développé cette passion pour l'automobile et l'aviation ....





Vladimir Urbánek adolescent a assez rapidement interrompu ses études pour se consacrer au dessin et a la peinture car sa passion pour l'art, qui ont tous deux commencé dans l'enfance, l'ont amené à devenir autodidacte en peinture bien qu'il ne soit pas professionnel ....






Vladimir Urbánek est un travailleur acharné qui, d'un côté plus personnel, s’intéresse énormément à l’automobile ancienne en particulier. Par amour de l'art il peint un large éventail de sujets comme par exemple des natures mortes, des paysages, des portraits, des nus, des avions et bien sur des voitures classiques ....





Vladimir Urbánek commence à remporter un succès et une réputation de plus en plus importante au fil des ans grâce notamment à ses travaux dans le domaine de l'aviation. C’est tout près de chez lui, au Musée Technique de Prague qu’il a trouvé une partie de son inspiration. On y retrouve en effet un Spitfire, avion mythique, qu’il a souvent dessiné. Mais les Hurricanes, Messerschmidt, P-38 et autres avions plus récents tels des F84 ou un Saab Gripen sont aussi des sujets pour lui ....





Plus récemment Vladimir Urbanek s’est mis au dessin des automobiles avec bonheur. C’est une nouvelle fois au musée qu’il a trouvé l’inspiration, devant une superbe flèche d’argent Mercedes. Les autos classique ont alors pénétré massivement dans son atelier. On retrouve une belle variété de sujet comme par exemple, des Walter, des Fiat produites sous licence, des Bugatti, en passant par des Tatra, des Jaguar ou aussi des Ferrari ....





Forcément, chez Vladimir Urbanek l’aviation n’est jamais loin. Mais dorénavant on retrouve donc des mix entre automobile et avions dans certaines de ses peintures. Ainsi il associe une Rolls Royce et un Supermarine S6B (motorisé par Rolls Royce) ou une Saab 93 et un J35 Draken. Pour ses œuvres, il utilise deux techniques distinctes. Ses monochromes sont réalisés au crayon tandis que ses peintures colorées sont réalisées à l’huile ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Vladimir Urbánek © - Stern © - Kunst



JPBlogAuto

vendredi 7 août 2020

British Cars Magazine









British Cars Magazine est un ancien magazine français entièrement consacré aux automobiles anglaises. Il a été fondé en 1991 et publié par les Éditions Stevens à Abbeville dans la Somme. Le Directeur de la publication Gilles Stievenart était secondé par son Rédacteur en Chef Marc Joly ....





British Cars Magazine qui au départ devait être un bimensuel n'a jamais finalement bénéficié d'une parution très régulière. En fait sa parution plutôt chaotique s'est toujours située à une moyenne de 4 à 5 numéros par an. Assez rapidement son Rédacteur en Chef Marc Joly va déserter le navire pour s'occuper d'un nouveau mensuel sur les Porsche si bien que British Cars va stopper ses parutions en 2004 après seulement 58 numéros ....






British Cars Magazine compte de nombreuses personnalités du monde du journalisme automobile qui ont apporté des contributions spéciales, comme par exemple parmi eux Anne Chantal Pauwels, Bruno Guillain, Christian Dewaet, Ian Kuah, Jean-Paul Decker ou Yves Galle. Curieusement, British Cars est dépourvu de sommaire ce qui est évidemment peu pratique mais donne le ton de la revue, à savoir une maquette plutôt banale, et le manque évident de construction avec des articles qui se succèdent sans logique apparente ....





British Cars Magazine est bien loin d'avoir l'aspect soigné d'autres titres automobiles concurrents de l'époque. Son format un simple A4 qui laisse peu de liberté, la qualité banale du papier utilisé, la police d'écriture vieillotte, parfois la surimpression en lettres blanches sur des fonds photographiques laissent vraiment à désirer. Avec sa pagination de 84 pages, et vu le cadre restreint du magazine (les voitures britanniques), le sujet n'est pas extensible à l'infini, et on peut vite avoir l'impression que certains modèles sont surexposés ....





Pourtant British Cars Magazine propose dans un même numéro, de nombreux sujets et il y a matière à lecture. Il s'agit pour l'essentiel d'articles consacrés à telle ou telle voiture, surtout de la période de l'après-guerre, parfois des anciennes des années 30. Ce qu'il reste de l'industrie automobile britannique des années 90 est bien mis en valeur, et nombreux sont les essais concernant les dernières nouveautés de Bentley, Rolls-Royce, Mini, MG, Aston Martin, Jaguar, TVR. Parmi les marques modernes et plus ou moins confidentielles, on découvre quelques articles sur les AC, Ariel, Ascari, Caterham, Cirrus, GT Developements, Noble, ou Westfield ....





British Cars Magazine propose aussi parfois, et avec un certain plaisir pour le lecteur, des articles qui sortent des sentiers battus, Triumph Renow, Hillman Minx, Armstrong Siddeley Sapphire, Lagonda, Bristol, Princess Vanden Plas, Ford Dagenham, autant de modèles assez méconnues qui font le bonheur des passionnés avides de découverte. On aurait pu espérer plus de sujets consacrés aux " petits constructeurs britanniques ", même si ceux-ci ne sont pas totalement ignorés. C'est ainsi que l'on va de temps en temps à la rencontre de fabricants comme Railton, Lancester, Swallow Doretti, Mini Marcos, Panther, Piper, ou Reliant ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - British Cars Mag © - CarCatalog



JPBlogAuto

- page 1 de 14