Mot-clé - Peugeot

Fil des billets

vendredi 29 mai 2020

Talbot Lago T150C SS Figoni & Falaschi Teardrop Coupé - 1937











Talbot était un ancien constructeur automobile français d'origine anglaise dont l'histoire est assez mouvementée. La branche française, devenue indépendante grâce à Anthony Lago, fut vendue à Simca en 1958. Rachetée finalement par Peugeot, elle fut encore une fois revendue à Chrysler Europe vingts ans plus tard en 1978. En Grande-Bretagne, la marque vivra encore de façon étonnante jusqu'au milieu des années 1990, en commercialisant un unique modèle, l'Express, un utilitaire frère jumeau des Peugeot J5 et Citroën C25. Cette vénérable marque appartient depuis au Groupe PSA ....





La Talbot-Lago T150 est une automobile de luxe du constructeur automobile français Talbot-Lago, déclinée des Talbot T150C de course, produites à 69 exemplaires entre 1937 et 1939. L'ingénieur industriel italien Anthony Lago rachète alors la marque en 1934, et entreprend de la métamorphoser en marque de sportive d'exception, avec l'ingénieur motoriste en chef maison Walter Becchia. Ils conçoivent ensemble les Talbot-Lago T150 considérée comme un des fleurons de l'automobile française des années 1930, concurrente entre autres des prestigieuses Bugatti Type 46 et 57, Delahaye Type 135, 145, et 165, Delage D6 et D8, Alfa Romeo 8C 2900, ou Panhard et Levassor Dynamic ....





Devenue indépendante du groupe anglais STD, la marque française Talbot se lance dans un programme sportif dynamisé par son propriétaire Anthony Lago. Conçues par Walter Becchia, les nouvelles voitures se modernisent techniquement. Réalisées dans les ateliers de Suresnes, les voitures reçoivent une carrosserie de coach ou de cabriolet des plus élégantes et moderne pour l'époque. Question motorisation, la puissance varie de 140 chevaux sur les versions client à 155 chevaux sur les voitures compétition d'usine. En 1937, Talbot-Lago remporte le Grand prix de France et le Tourist Trophy. Au moment de l'entrée en guerre, en 1939, Tony Lago avait réussi à hisser la marque parmi les meilleures en Europe ....





Figoni & Falaschi, le célébrissime carrossier français, sera chargé par Talbot de carrosser la majorité des châssis de T150, principalement en berlinette ou en cabriolet. La première Talbot-Lago T150 carrossée par Figoni & Falaschi était présentée au Salon de l’Automobile de Paris en 1937. Le style de la voiture était impressionnant avec ses lignes courbes, l’inclinaison du pare-brise et la recherche de l’aérodynamisme, qui ont fait de ce modèle baptisé « Goutte d’eau » une référence dans le design automobile. Mais la version de la Talbot Lago T150C SS présentée au Salon de l’Automobile de New-York en 1937 est, au dire de tous les spécialistes, le chef d’œuvre incontesté de Joseph Figoni, styliste dans la célèbre firme « Figoni & Falaschi » ....





Le coupé Talbot Lago T150C SS Figoni & Falaschi Teardrop présenté au salon de New-York sera fabriqué en 11 exemplaires seulement. Ce sont donc uniquement 11 modèles qui avaient été commercialisés en 1939 lorsque la production fut arrêtée. Les carrossiers jouent maintenant avec les courbes, n’hésitent plus à pousser leurs idées à l’extrême, parfois jusqu’à l’outrance. Ils profitent aussi de la couleur tant pour l’extérieur des carrosseries que pour les garnitures d'intérieur. La créativité a, dans tous les domaines, atteint un sommet en 1937. C'était un dessin dépourvu de lignes droites, un décoré de courbes sensuelles qui annonçaient la vitesse sans même bouger. Ce style a été souligné par les ailes de ponton décroissantes, appelées «enveloppantes» par Figoni, et une extrémité arrière convergente qui pourrait être appelée de nos jours un fastback ....





L'habitacle intérieur de la Talbot Lago T150C SS Figoni & Falaschi Teardrop est lui aussi assez luxueux. La sellerie, de qualité tout à fait exceptionnelle est composée de cuir et de moquette. Les détails ont été particulièrement soignés, en particulier au niveau des finitions en tout point conformes à l'esprit que le patron souhaitait alors insuffler à ces voitures. Le tableau de bord est constitué d'un insert en aluminium bouchonné du plus bel effet ou prennent place tous les compteurs et boutons nécessaires à la conduite. Le volant à quatre branche lui aussi en aluminium est cerclé de bois précieux. le tout offre au regard un effet agréable et cossu ....





Sous le capot de la belle Talbot Lago T150C SS Figoni & Falaschi Teardrop se cache le moteur 6 cylindres en ligne de 3996 cm³ des modèles de course Talbot T150C implanté longitudinalement à l’avant et alimenté par 3 carburateurs Stromberg. Ce moteur délivre une puissance maxi de 170 chevaux à 4200 t/mn et un couple maxi de 19,5 mkg à 1500 tr/mn. Le nouveau moteur a été couplé à une boîte de vitesses à quatre vitesses produite par Wilson, une société également détenue par Lago. Avec un poids d'environ 1500 kilos, la voiture été capable d'atteindre une vitesse de pointe d'environ 180 km/h plutôt remarquable pour l'époque ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : essence
  • Moteur : 6 cylindres en ligne
  • Cylindrée : 3996 cm3
  • Puissance : 170 chevaux à 4200 t/mn
  • Couple : 19,5 mkg à 1500 tr/mn



Sources : © Wikipédia - © Google Images
- © Talbot-Lago - © StubsAuto - © JP Echavidre




JPBlogAuto

vendredi 20 mars 2020

Peugeot 208 Voiture de l'année 2020











Avec son style très moderne, son look vraiment agréable accrocheur et ses prestations de haut niveau, la Peugeot 208, concurrente déclarée de la Renault Clio, apporte un vent de fraicheur et de renouveau dans la catégorie tant prisée des petites citadines à l'allure plutôt délurée. Dans sa nouvelle version de 2020, la petite 208 affirme sa jeunesse avec sa silhouette distinctive évoquant la sportivité ....





La nouvelle Peugeot 208 a une forte personnalité qui se révèle au premier regard. Sa silhouette basse, au capot long et aux courbes sensuelles dévoile son esprit de sportive séductrice. Avec ses nouvelles couleurs de carrosserie vives et originales, la dernière version de la 208 se fait vraiment remarquer ! Son caractère affirmé est souligné par un toit "Black Diamond", des passages de roues et lécheurs de vitres de couleur noir brillant et des jantes diamantées avec inserts. Un look étudié qui se remarque qui fait tourner les têtes et qui séduit ....





Considéré comme le prix le plus convoité du milieu automobile, le trophée Car of the Year (COTY) vient d’être attribué à la Nouvelle Peugeot 208 par un panel de 60 journalistes européens spécialisés de la presse automobile. Avec 6 titres, Peugeot intègre le top 3 des marques les plus titrées au palmarès des voitures de l’année. La Peugeot 208, couronnée en 2020, succède au SUV 3008 titré en 2017, à la berline compacte 308 en 2014, à la 307 en 2002, la 405 en 1988 et la 504 en 1969. Ce prestigieux trophée s’ajoute aux 12 prix internationaux déjà reçus par la 208 ....





La firme Sochalienne a su trouver les ingrédients gagnants dans le renouvellement de la Peugeot 208 opérée en 2019 en effectuant un choix audacieux mais payant pour un style agressif mais séduisant, sortant de l’ordinaire sans pour autant choquer, allié à des qualités routières irréprochables. Un regard agressif souligné de dents de sabre, des nervures tant sur le capot que sur les flancs et un bandeau de feu du plus bel effet sur la poupe, la petite 208 ne manque ni d'allure, ni de personnalité. De quoi effrayer peut-être la partie plus conservatrice de sa clientèle mais aussi en conquérir une toute nouvelle probablement plus jeune ....





La conception de la nouvelle Peugeot 208, basée sur la nouvelle plateforme CMP modulaire et multi-énergies, a été saluée dans tous les domaines. Le jury dans son ensemble s'est dit particulièrement séduit par le design extérieur osé mais agréable mais aussi par l'ambiance intérieure soignée. Les spécialistes ont souligné les sensations de conduite dues notamment à une direction réactive et un comportement dynamique, mais aussi la variété de la gamme comptant des versions essence, diesel et électrique. Cerise sur le gâteau, ils ont aimé en outre que l'auto affiche le même volume de coffre quelle que soit la motorisation ....





L'habitacle intérieur de la nouvelle Peugeot 208 n'a reçu que de bonnes critiques. Une fois installé à l'avant, l'instrumentation au dessus du petit volant, ou High Cockpit comme l'appelle Peugeot, fait toujours son petit effet, surtout avec son combiné numérique à effet 3D comme c'est le cas à partir de la finition Allure, et à ce grand écran central tactile de 10 pouces légèrement orienté vers le conducteur qui va avec la finition GT Line. Ce nouveau i-Cockpit 3D de dernière génération permet une conduite agile et intuitive allié avec le volant compact à commandes intégrées, le combiné numérique 3D configurable, le grand écran tactile 10’’ HD et les 7 touches piano ‘Toggles switches’. Vous pouvez aussi personnaliser votre ambiance intérieure grâce à l'éclairage poly-ambiant de 8 couleurs pour encore plus de modernité et de confort ....





Sous le capot de la nouvelle Peugeot 208 c'est carrément la révolution. Cinq motorisations sont proposées en commençant avec le Puretech 75, seul moteur atmosphérique disponible avec 75 ch et 118 Nm, il offre des performances correctes. Le Puretech 100 est clairement le moteur au rapport prix/polyvalence le plus intéressant avec 100 ch et 205 Nm. Le PureTech 130 obligatoirement fourni avec la boîte automatique se montre encore plus vigoureux tant en accélération qu'en reprise. Mais il n'y a pas que l'essence, on peut aussi rouler encore au gazole avec le BlueHDI 100 le plus sobre. Mais il y a aussi l'électrique avec la motorisation e-208, c'est une première à grande échelle pour Peugeot et pourtant un coup de maître, on peut faire jusqu'à 300 km réels d'une traite et elle peut être rechargée à 80 % en 30 minutes ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : essence ou électrique
  • Moteur : 4 cylindres ou électrique
  • Puissance : de 75 à 130 chevaux
  • Autonomie en électrique : 300 km



Sources : © Wikipédia - © Google Images
- © Peugeot - © AutoPlus - © Caradisiac © L'Argus




JPBlogAuto

vendredi 25 octobre 2019

Lorenzo Ramaciotti - Designer









Lorenzo Ramaciotti est un styliste et très talentueux designer italien emblématique qui est né en 1948 à Modène une ville située dans la région d'Émilie-Romagne en Italie. Né dans ce qui est considéré comme le berceau historique de la voiture de sport en Italie avec des marques comme Ferrari, Maserati, et Lamborghini, Lorenzo est souvent cité comme l’un des plus grands designers automobiles au monde, car il est entré dans l’histoire en associant son nom à des monstres sacrés de l’automobile ....





Lorenzo Ramaciotti a été élevé dans une famille qui ne s’intéressait pas à l’automobile. Son père était banquier de son état et il n’était nullement passionné de voitures. Mais le jeune Lorenzo va pourtant tomber amoureux de l’automobile dès son plus jeune âge. Après des études primaires plutôt classiques il va ensuite se diriger vers des études supérieures dans le domaine qui lui plait le plus. C'est ainsi qu'en 1972 il va obtenir à l'âge de 24 ans son diplôme en ingénierie mécanique à l'école polytechnique de Turin ....





L'année suivante, Lorenzo Ramaciotti diplôme en poche va rapidement trouvé du travail chez le carrossier Pininfarina ou il est embauché en 1973. C’est en fait aux côtés du grand Sergio Pininfarina qu’il a appris le métier et fourbi ses premières armes. Pour lui, c’est le mentor parfait et le meilleur employeur qu’il aurait pu avoir ou désirer car il va lui apprendre toutes les ficelles incontournables du métier tout en lui faisant entièrement confiance. Une relation indéfectible va lier ces deux hommes durant 17 ans ....





Après la Seconde Guerre mondiale, alors que les concepteurs d'automobiles fabriquaient encore des voitures avec des marchepieds, les maisons de design italiennes sont entrées pendant les vingt années qui ont suivie dans l'ère du design moderne. C'est pour cette raison que le visionnaire Pininfarina va nommer en 1977 Lorenzo Ramaciotti responsable de la réalisation des maquettes et des prototypes au sein de l'entreprise. C'est une époque ou Lorenzo va plancher personnellement sur certaines des plus belles voitures de ces dernières années ....





Pendant les cinq années qui vont suivre, Pininfarina va être confronté à une évidence, sans le talent et l'esprit créatif de son responsable des maquettes et des prototypes, un certain Lorenzo Ramaciotti, le paysage automobile de la société aurait l'air beaucoup plus sombre. Ce constat étant fait, en 1982, Pininfarina va donc nommer Lorenzo directeur adjoint du service style et recherche car il ne peut se passer de ce styliste très doué à l'époque où en Italie domine une tradition technique de motoristes ....





A cette époque, Pininfarina conçoit des voitures extraordinaires et Lorenzo Ramaciotti qui participe activement à cette réussite va obtenir une nouvelle promotion. En effet en 1988, il succède à Leonardo Fioravanti à la direction du style de la célèbre carrosserie. C'est des années ou il va superviser la conception de plus de 100 modèles avec entre autres, les Ferrari 456, Ferrari 550 Maranello, Ferrari 360 Modena, Ferrari Enzo, Ferrari F430, Ferrari 612 Scaglietti, Maserati Quattroporte V, Peugeot 406 Coupé, ainsi qu'une 20e de concept-car, dont les Ferrari Mythos ou Maserati Birdcage. Finalement, Il prend sa retraite en 2005 après 32 ans passé chez Pininfarina ....





Après seulement deux années de retraite, en 2007 âgé de 59 ans, Lorenzo Ramaciotti accepte la proposition du PDG du groupe Fiat le charismatique Sergio Marchionne de devenir directeur général du design du groupe Fiat / Alfa Romeo / Lancia / Abarth / Maserati / Chrysler, l’occasion immanquable pour lui de compléter son expérience en travaillant pour la première fois pour un grand constructeur mondial. Son idée est de recentrer le travail du design chez Fiat plutôt que de le sous-traiter chez Ital Design ou Pininfarina. A cette époque, il supervise notamment les conceptions des Maserati GranTurismo, Alfa Romeo Giulietta, Alfa Romeo 2uettottanta, Alfa Romeo 4C, Maserati Kubang, Maserati Quattroporte VI, Maserati Ghibli III ou Maserati Alfieri ....




Interview de Lorenzo Ramaciotti ...


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Pininfarina
© - Lorenzo Ramaciotti © - DriverMag - © YouTube





JPBlogAuto

vendredi 18 octobre 2019

Aldo Brovarone - Designer









Aldo Brovarone est un styliste et très talentueux designer italien de l'ancienne école qui est né le le 24 juin 1926 à Vigliano Biellese dans le Piémont en Italie. C'est un styliste surtout connu pour les voitures qu'il a conçues pour son propre nom avec sa méthode personnelle "à l'ancienne" car il opérait toujours à la main sans l'aide d'ordinateurs qui aura passé toute sa carrière à concevoir et à réaliser des chefs-d'œuvre sur quatre roues ....





Après des études primaires plutôt classiques, Aldo Brovarone va ensuite écouter ses parents qui vont le diriger vers des études technico-commerciales. Pour eux, c’était le moyen le plus sûr de travailler dans l’une des industries textiles de Biella à l'époque florissantes qui offraient de bonnes chances de trouver un emploi. Mais bien vite Aldo a interrompu ce cursus d'études, à la fois pour le peu d'intérêt suscité à son goût par les sujets au programme mais fatalement aussi à cause du déclenchement de la seconde guerre mondiale ....





Après ce début d'études technico-commercial bien vite avorté, Aldo Brovarone qui a démontré un talent artistique extraordinaire dès son plus jeune âge entame sa carrière comme designer dans une industrie de réfrigérateur, puis s'exile après guerre en 1949 en tant que graphiste pour une agence de publicité de Buenos Aires en Argentine. Mais sa passion pour les voitures l'a amené à montrer ses dessins à Piero Dusio. Cet entrepreneur piémontais connu pour avoir fondé Cisitalia l'engage aussitôt dans sa nouvelle entreprise AutoAr, la première usine de construction de véhicules à quatre roues d'Amérique du Sud ....





En 1952, Piero Dusio épaulé par son père Carlo Dusio, tout deux conscients de la valeur de Aldo Brovarone demande sa présence dans leur entreprise, la maison mère Cisitalia, chez eux en Italie. C'est à cette époque qu'il va concevoir la Cisitalia Volo Radente sur la base d'une Fiat 1100. Mais malheureusement, en 1953, Piero Dusio dont les affaires ne tournent pas très fort, avant que son usine ne ferme présente lui-même Aldo Brovarone à Giovanni Battista Farina, alias «Pinin», mettant en avant le talent de son jeune employé. Cette rencontre va devenir un point déterminant de la carrière du jeune Aldo ....





Après une courte période d'essai, le poste de Aldo Brovarone est rapidement confirmé en tant qu'assistant styliste auprès de Francesco Salomone et Franco Martinengo, le soumettant ainsi directement à un environnement de travail prestigieux au sein de Pininfarina. C'est lui qui va concevoir cette superbe Maserati A6GCS Berlinetta de 1954, aux lignes et proportions exacerbées en dessinant un habitacle exigu et écrasé, des ailes musculeuses et une calandre ovale en figure de proue. Il s'agit de sa première création significative, déjà un coup d'éclat très remarqué ....





A cette époque, Pininfarina conçoit des voitures extraordinaires et Aldo Brovarone commence à contribuer personnellement à la création de ces véhicules. Parmi les projets marquants de cette période on peut citer par exemple la Ferrari 250 Le Mans, le célèbre modèle Ferrari à un seul exemplaire construit exclusivement pour le réalisateur Roberto Rossellini ou la superbe Alfa Romeo Superflow. Un de ses croquis est même choisi pour la première fois pour la création d'un modèle unique décalé construit à partir d'une Ferrari 375 America pour Gianni Agnelli le big boss de Fiat. Sur commande de l'actrice suédoise Ingrid Bergman, Aldo Borvarone dessine ce coupé Ferrari 375 MM Berlinetta Aerodinamica Speciale exposé au Salon de Paris en 1954 ....





En trente-cinq ans de carrière chez Pininfarina ou il prendra sa retraite en 1988 après avoir fini chef designer, Aldo Brovarone participe à la conception ou conçoit de nombreux modèles devenus célèbres comme par exemple les Lancia Gamma Coupé, Pininfarina Alfa Romeo Giulia, Peugeot 504 berline, coupé et cabriolet, Peugeot 604, Ferrari 365 GT 2+2, Ferrari 365 GTC/4, Ferrari 375 America, Ferrari 400 Superamerica II, Ferrari 500 Superfast II, Ferrari 365 P Pininfarina, Ferrari F40, Dino 166 P, Ferrari Dino GT Speciale, Dino 206 GT, Dino 246 GT/GTS, Alfa Romeo 6C 3500 coupé Super Flow, Alfa Romeo Giulia 1600 Sport, ou Alfa Romeo Eagle. Aujourd'hui retraité, Brovarone continue à créer quelques concept-cars pour Alfa Romeo, Ruf Automobile, Abarth ou Stola ....


aldo02.jpg

Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Pininfarina
© - Aldo Brovarone © - Artcurial - © YouTube





JPBlogAuto

- page 1 de 17