Mot-clé - Peugeot

Fil des billets

vendredi 19 novembre 2021

La millionième Peugeot 3008









La Peugeot 3008 est une voiture du constructeur automobile français Peugeot. Il s'agit d'un véhicule de type crossover, à mi-chemin entre un monospace compact et un SUV. Elle est assemblée en France dans l'usine PSA de Sochaux. Elle a reçu cinq étoiles sur cinq aux tests de l'Euro NCAP et élue voiture européenne de l'année 2017 a le label "Origine France Garantie" ....





L’usine Stellantis de Sochaux vient d’assembler le millionième exemplaire de la Peugeot 3008, de 2ième génération, apprend-t-on auprès de la direction du site. Le modèle se positionne comme un « best-seller de la marque ». « Cinq ans après son lancement, la Peugeot 3008, un des best-sellers de la marque célèbre déjà son millionième exemplaire, sorti des lignes de l’usine Sochalienne ». Les collaborateurs étaient réunis autour de la PEUGEOT 3008 Hybride pour accompagner la sortie de ce millionième exemplaire ....





C'est un succès substantiel et assez phénoménal avec cette génération actuelle de Peugeot 3008 qui a déjà dépassé le million. Produit en Europe et en Chine, elle a commencé par séduire les spécialistes avant même d’être présentée sur les marchés internationaux ou elle a en fait obtenu soixante-seize récompenses dans le monde, dont l’éminent "Cars and truck of the Year en 2017". Dans l’Hexagone, la 3008 « est leader de son segment depuis son premier mois de commercialisation. En Europe, le véhicule occupe la deuxième place des SUV en 2021. Elle s’arroge aussi de solides positions en Europe du Sud, où elle est première au Portugal, et 2ème en Italie et en Espagne ....





Aujourd'hui 65 % des Peugeot 3008 sont vendus en Europe informe le constructeur. Ses marchés majeurs en dehors du territoire européen sont la Turquie, Israël, le Japon et l’Egypte, relève-t-il. A noter également que 80 % des ventes se font en version à boîte automatique et que près de 38 % des ventes sont sur des segments supérieurs, illustrant donc parfaitement la montée en gamme de la marque Peugeot. Le modèle se positionne finalement comme un « best-seller de la marque » ....





La Peugeot 3008 propose des aides à la conduite de dernière génération, ainsi qu’un nouveau i-Cockpit® disposant d’un nouveau combiné à haute qualité d’affichage et d’un nouvel écran tactile de 10 pouces haute définition. Une des raisons de son succès semble être que le véhicule incarne parfaitement le « power of choice », proposant des motorisations hybrides rechargeables, deux ou quatre roues motrices et thermiques, conciliant ainsi plaisir de conduite et efficience ....





Au final, la Peugeot 3008 n'usurpe pas son franc succès, elle a su séduire les clients grâce à ses qualités dynamiques, un style extérieur résolument distinctif et plutôt moderne. L’intérieur avec le i-Cockpit® offre une ambiance technologique, chaleureuse et cosy, un environnement très différent dans lequel les clients se sentent bien, et qui obtient au global l’un des meilleurs niveaux de satisfaction en Europe ....





Sources : © - Wikipedia © - Google Images © - Peugeot © - AutoMania © - AutoPlus






JPBlogAuto

vendredi 12 novembre 2021

Le 70ème anniversaire des breaks Peugeot









Un break qui est un faux anglicisme se dénomme plutôt une familiale au Canada français, c'est en fait un type de carrosserie automobile similaire à une berline, mais avec un toit qui se prolonge jusqu'à l'aplomb de l'arrière du véhicule. C'est finalement une automobile dont le coffre peut communiquer avec l'habitacle en baissant le dossier de la banquette arrière amovible pour augmenter le volume utile. En anglais, il existe plusieurs termes selon les pays, « estate » au Royaume-Uni, « station wagon » aux États-Unis, au Canada anglophone et en Australie le terme « wagon » tout court est aussi parfois utilisé en Australie ....






Le terme « break » est principalement employé par les Européens francophones et parfois par les Britanniques à la place d'estate. Le nombre de places est au minimum de cinq, avec comme configurations possibles :

  • - 5 places (deux à l'avant et trois à l'arrière), le plus courant sur les voitures européennes ;
  • - 6 places (trois à l'avant et trois à l'arrière), fréquent sur les américaines jusque dans les années 1970 et sur quelques modèles européens jusque dans les années 1960 ;
  • - 6 places (deux à l'avant, deux à l'arrière et deux supplémentaires sur une troisième rangée), même s'il s'agit d'une configuration peu courante ;
  • - 7 places (deux à l'avant, trois à l'arrière et deux supplémentaires sur une troisième rangée) ....






Dans l’immédiat d’après la guerre, le constructeur national de Sochaux avait déjà osé lancer la Peugeot 202 U limousine commerciale qui était en fait un genre de woody break avant l'heure. Mais la naissance effective du véritable premier break Peugeot remonte à 1949, année de présentation de la Peugeot 203 break. A l’époque, le segment est encore embryonnaire et nul ne sait s’il existe vraiment une clientèle pour ce type de voitures. Mais la marque au Lion est sûre de son coup, tellement d’ailleurs qu’elle va proposer deux versions de son break, une Familiale et une plus rudimentaire Commerciale ....





Le succès sera au rendez-vous puisque la firme vendra environ 107 000 exemplaires de Peugeot 203 break jusqu’en 1960, année de fin de commercialisation du modèle. Le bon accueil réservé à la 203 break incite à Peugeot à développer son offre. Dès 1956, le constructeur lance une Peugeot 403 break, elle aussi proposée en version Familiale et Commerciale. Elle sera remplacée dès 1962 par la Peugeot 404 break, tandis que la 203 break évoquée plus haut attendra 1965 et l’arrivée de la 204 pour avoir une descendance ....





Le train est en marche et l’histoire est définitivement lancée avec de nouveaux chapitres qui s’ouvrent au fur et à mesure que le temps passe, les Peugeot 304 et 504 break dans les années 70, les Peugeot 305, 505 et 405 break dans les années 80, les Peugeot 306 et 406 SW dans les années 90. Au début des années 2000, la firme Sochalienne fait évoluer le genre avec deux propositions originales, une Peugeot 206 SW au gabarit particulièrement réduit pour un break, et une Peugeot 307 SW qui reprend certaines bonnes idées vues dans les monospaces ....





En 2021, un nouveau break entre en scène, la nouvelle Peugeot 308 SW. A l’image de la berline dont elle dérive, ce modèle est à coup sûr une des propositions les plus séduisantes de son segment. 608 litres de volume de chargement, et même 1634 litres avec la banquette complétement rabattue, il y a de la place dans le coffre de la 308 SW, beaucoup de place même ! Logeable, la Nouvelle 308 SW est également pratique, avec une banquette en 3 parties qui peut être rabattue directement depuis le coffre, via des commandes disposées sur les parois ....


Sources : © - Wikipedia © - Google Images © - Peugeot
© - AutoMania © - Hubauto © - AutoNews






JPBlogAuto

vendredi 9 juillet 2021

Changements de logos à gogo









L’automobile vit actuellement la plus profonde mutation de toute son histoire. Entre l’électrique et l’autonome, la voiture ne sera plus jamais comme elle l’a été depuis 150 ans. Les constructeurs veulent accompagner cette mutation et ils doivent montrer qu’ils s’inscrivent dans ce changement pour la modernité. Alors, pour redorer une image un tantinet ringarde, et la remettre au goût du moment, un changement de logo est finalement l’opération la plus simple, et la moins chère ....





En fait, c’est une épidémie, ou plutôt le signe des mutations en cours. De Fiat et Volkswagen à Nissan, en passant par BMW, Dacia et Toyota, ou aussi GM, Ford et Kya ou encore Renault et Peugeot, toute la planète auto est en train de changer de logo comme de nombreux autres grands groupes du secteur, ces dernières années ....





C'est un enjeu de taille car ces symboles sont en effet très importants pour les marques. Ce n’est pas un hasard, de nombreuses autres grandes entreprises du secteur ont elles aussi changé de logo, ces dernières années, car cette représentation graphique, symbole d’une marque, concentre beaucoup d’enjeux ....





De la virgule pour Nike, en passant par la pomme croquée d’Apple, le crocodile de Lacoste ou le “M” de McDonald’s, les logos sont ancrés dans l’imaginaire collectif et donc nos habitudes de consommation, tant ils incarnent à eux seuls l’identité visuelle des marques auprès du public. Abstraits, mascottes ou pictogrammes, ce sont les premiers éléments distinctifs qu’un client voit ou se remémore. Il ne s’agit pas que de beaux visuels, mais ils fondent le socle de l’entreprise et sont porteurs de sens : activité, services, valeurs, style. Le changement de logo d'une marque est donc une chose très sérieuse à étudier avec soin ....





Un logo dans le secteur automobile, c’est un signe minuscule qui doit encapsuler les valeurs et les projets de la marque ou de l’entreprise, c’est la substantifique moelle d’une organisation ou d’une marque. Comme il concentre beaucoup d’enjeux, ce logo est particulièrement difficile à concevoir car il doit répondre à beaucoup d’injonctions, être clair, lisible, compréhensible, signifiant, différenciant, avoir de l’impact visuellement et émotionnellement, et surtout il doit être l’expression d’un projet de marque ....





Dans le secteur automobile, les marques modifient rarement leur logo. Une fois par décennie, tout au plus. Car le logo est, avec la calandre, le signe distinctif permettant de reconnaître la marque d’une voiture au premier regard. Et le choix de changer de logo intervient donc le plus souvent à un moment clé de leur histoire ....





Le point commun de tous ces nouveaux changement de logos tient dans une appellation “Flat Design”, qu’on pourrait traduire par “dessin plat”. L’idée est d’abandonner l’effet 3D qui donnait du relief aux logos ....





Cette nouvelle tendance est baptisée " Rétrofuturisme " ou l'art de rappeler le passé tout en donnant l'idée de la modernité. Dans le cas de la majorité des constructeurs, le nouveau logo conserve l’essentiel des acquis de la marque mais veut affirmer l’entrée de la firme dans l’ère de la voiture électrique. Il arrive un moment où l’on s’aperçoit que le logo de l’entreprise a vieilli, qu’il ne reflète plus l’image réelle et souhaitée et donc qu'un rafraichissement s'impose ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - AutoMania © - DNA © - VivaCar






JPBlogAuto

vendredi 4 décembre 2020

Les logos automobiles controversés









Le nom et le logo des constructeurs automobiles sont intimement liés. Ils donnent un aperçu des origines d’une marque et de son évolution. En effet lorsque le constructeur porte exclusivement le nom de son fondateur les choses sont simples, mais s'il s'agit d'un patronyme ou d'un acronyme, c'est la ou le logo vient compléter les choses. Le logo d’une marque est quant à lui soumis à une double contrainte en forme de dilemme. Il a besoin d’évoluer régulièrement en matière de design pour coller à son époque, mais pas trop non plus afin de ne pas renier son identité originelle ....





Tout au long de la longue histoire mondiale de l'automobile, on a pu assister assez souvent dans cette industrie à de nombreuses affaires de logos copiés ou de noms plutôt ressemblants. En fait ce nom et ce logo sont si importants qu'ils représentent dans la mémoire collective l'identité du constructeur impliqué ....





L'étude et la conception du logo d'une nouvelle marque est donc un élément assez crucial à ne pas prendre à la légère. C'est pourquoi on a pu assister à des tentatives de copies pure et simple de logos réputés ou d'autres contrefaçons présentant une ressemblance vraiment trop excessive avec des logos déjà existants ....





Le marché automobile Chinois en pleine croissance depuis de nombreuses années à l'image de son économie voit l’augmentation régulière de nouveaux constructeurs et ce d'autant plus depuis l'avènement des véhicules électriques. Cette multitude de nouveaux constructeurs semblent bien être devenus les leaders également dans la copie ou la contrefaçon de logos de marques ....





En fait il est si compliqué et si difficile de concevoir son propre logo que ces nouveaux constructeurs préfèrent essayer de piller les logos déjà célèbres et reconnus des constructeurs européens les plus réputés. Ces plagiats permettent d'avoir une image de marque plus rapidement en place et de plus en plus d'affaires confirment cet état de fait ....





Récemment, la vente des automobiles chinoises Polestar s'est vue pour l’instant bloquée en France suite à une plainte de Citroën. C’est indéniable, le logo Polestar est fait de deux chevrons opposés l’un a l’autre. Par une simple symétrie faite sur l’un des deux, on retrouve le logo Citroën. Résultat, Citroën a déposé plainte contre Polestar et de fait, la vente des voitures est bloquée chez nous. Quelques jours après « l’affaire » du logo Polestar contesté par Citroën, une nouvelle marque chinoise Hengchi a dévoilé un logo qui a posé lui aussi quelques problèmes avec un lion déjà existant .....





Ce n’est évidemment pas la première fois que des marques automobiles se disputent un logo ou un nom. BMW a par exemple attaqué le Chinois BYD qui avait un premier logo très ressemblant à celui de la marque Bavaroise. BYD a alors revu sa copie et sorti un nouveau logo bien différent. Ce n’est pas le seul constructeur Chinois à avoir un logo proche d’un constructeur établi. JAC Motors et son premier logo en forme d’étoile à 5 branches a fait bondir Mercedes, là aussi un nouveau logo est intervenu et l’étoile à 5 branches est alors remplacée par un blason ovale simplement orné du nom de la marque en lettre stylisées ....





Plus ancien, il y a 30 ans, Mazda décide de changer son logo et sort une version qui sera attaquée par Renault. En effet, la marque au losange estime que le logo proposé fait trop penser au sien. Il est vrai qu’un losange est l’élément central de ce logo qui sera vite remplacé par une version « ronde ». 5 ans plus tard, le logo que l’on connait actuellement, un M stylisé, fera son apparition ....





Dans les années 70, Renault avait déjà eu quelques déboires avec la société Kent qui possédait une version ultra simplifiée du losange tourné de 90°, afin de résoudre ce conflit la régie fera appel à l'artiste Vasarely qui fera le logo à bandes et effet d’optique ....




Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Vroom
- © Blogauto - © Turbo




JPBlogAuto

- page 1 de 18