Mot-clé - Lamborghini

Fil des billets

vendredi 16 octobre 2020

Lamborghini Marzal Bertone - 1967











On ne présente plus la marque Lamborghini ce constructeur automobile fondé en 1963 par l'industriel Ferruccio Lamborghini installé à Sant'Agata Bolognese en Italie. Ayant fait fortune en à peine dix ans dans la construction de tracteurs agricoles, Ferruccio décide d'assouvir sa passion pour les « belles mécaniques » et les GT italiennes. Désireux de produire des automobiles plus performantes, plus sophistiquées et plus fiables que les Ferrari et Maserati, il fonde, le 30 octobre 1963, la firme Automobili Lamborghini spécialisée dans la production de voitures sportives de prestige ....





La Lamborghini Marzal est un concept-car présenté au salon international de l'automobile de Genève 1967 et réalisée dans le but d'évaluer le design d'une voiture à quatre places pour compléter la gamme, conçue par la Carrozzeria Bertone pour Lamborghini. Le design de ce coupé quatre places est réalisé par Marcello Gandini. Elle se distingue par de vastes portes papillons permettant d'accéder aux places avant et arrière et par une custode arrière garnie de persiennes hexagonales tout comme les instruments du tableau de bord ....





La Lamborghini Marzal a été conduite en public pour la première fois par la princesse Grace et le prince Rainier III lors du Grand Prix automobile de Monaco 1967. Cette étonnante voiture est en fait le résultat d’une étroite collaboration entre Bertone et Lamborghini. En effet, c’était la concrétisation d’une ambition commune partagée par Nuccio Bertone et Ferruccio Lamborghini de donner naissance à une vraie GT avec des sièges confortables pour quatre personnes, offrant bien sur de hautes performances tout en redéfinissant le concept même du véhicule de grand tourisme ....





La Lamborghini Marzal est une voiture avec un habitacle très lumineux car comme le pavillon, les portes sont en verre pour donner à la cette GT innovante une atmosphère aérée à l'intérieur avec une surface vitrée totale de 4,5 mètres carrés. Parmi les autres caractéristiques de style notables, on peu citer l'utilisation répétée du thème hexagonal, visible dans les persiennes arrière en nid d'abeille, le tableau de bord, le volant et les sièges, ainsi que les roues Campagnolo redessinées. Malgré ces choix pour le moins originaux, le design sera bien reçu et par le public et par la presse spécialisée ....





La Lamborghini Marzal est construite sur un châssis de Miura, son empattement étant allongé de 120 mm pour fournir l'espace supplémentaire requis pour accueillir une paire de passagers arrière. Encore aujourd’hui le design de cette insolite GT continue de faire école est n'a pas pris une ride. En fait des touches subtiles du dessin de cette voiture peuvent être encore vues de nos jours sur des GT d'autres constructeurs et en particulier la forme hexagonale, qui a été progressivement incorporée dans l’image de la marque Lamborghini ....





L'habitacle intérieur de la Lamborghini Marzal est vraiment très luxueux mais aussi très futuriste, avec un thème hexagonal en nid d’abeille sur le tableau de bord et la console centrale abritant la plupart des instruments et des commandes. Le thème de l’hexagone a été repris même dans la forme générale des coussins et des dossiers des sièges, tandis que leur garniture se distingue littéralement avec une finition grise aluminium très réfléchissante. Le plus impressionnant est que cet intérieur vraiment insolite à l'époque reste finalement très moderne et sophistiqué plus de quatre décennies plus tard ....





Sous le capot de la belle Lamborghini Marzal les ingénieurs de la marque italienne chargés de la technique ont choisi un six cylindres en ligne à double arbre à cames en tête de 2 litres, arrière et transversal conçu à partir d'une rampe de cylindres du moteur V12 de la Lamborghini Miura. Il est retourné donc situé en porte-à-faux arrière et la grille du levier de vitesses est inversée. Surmonté par trois carburateurs horizontaux Weber 40 DCOE, il développe 175 chevaux à 6 800 tr/min avec un couple de 178 Nm à 4600 tr/min et est accouplé à une transmission mécanique à cinq vitesses. Avec un poids plutôt contenu de 1210 kilos, la vitesse de pointe se situe aux alentours de 230km/h ....






Caractéristiques techniques :

  • Énergie : essence
  • Moteur : 6 cylindres
  • Cylindrée : 1965 cm3
  • Puissance : 175 chevaux à 6800 t/mn
  • Couple : 178 Nm à 4600 tr/mn





Lamborghini Marzal Bertone - 1967 ...



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Lamborghini - © JP Echavidre - © Bertone




JPBlogAuto

samedi 2 novembre 2019

Lamborghini Aventador LP700-4 - 2011











La Lamborghini Aventador LP700-4 est une GT supercar développée par le constructeur italien Lamborghini. Dévoilée au salon de Genève 2011, elle remplace la précédente Murciélago, mais pour remplacer la Murciélago, Lamborghini n'avait pas le choix, il fallait frapper fort. Donc avec l'Aventador, le constructeur de Sant'Agata Bolognese affirme avoir créé la supercar ultime. "Aventador", c'est le nom d'un taureau qui s'est illustré par son courage lors d'une corrida en octobre 1993 à Saragosse. L'anecdote est mentionnée par Lamborghini dans son communiqué de presse ....





Grâce aux techniques développées par Lamborghini concernant l'utilisation du carbone avec la conception de son usine spéciale a cet effet, la Lamborghini Aventador LP700-4 est la première Lamborghini de série dotée d'un châssis monocoque en fibre de carbone. Cette spécificité lui permet d'économiser du poids et d’être exceptionnellement rigide. En fait ce qui démarque avant tout cette Aventador ne se voit pas. L'emploi massif de carbone et d'aluminium la rend particulièrement légère pour la catégorie, avec 1575 kg sur la balance. Sa carrosserie ne pèse que 229 kg et son moteur comme sa transmission ont été conçus pour être les plus légers possibles ....





Dans l'histoire de l'automobile, il y a des modèles de légende et Lamborghini compte bien par ses efforts en faire parti avec cette incroyable Lamborghini Aventador LP700-4 qui va certainement devenir un modèle carrément mythique pour la marque. Bardé de technologie avancé et de Hitech, ce bolide de sport et de luxe fait déjà tourner la tête au premier regard, mais il fait aussi rêver grâce à ses performances de haut vol ....





Cette étonnante Lamborghini Aventador LP700-4 profite en effet d'une panoplie équipements high tech dernier cri, comme la boîte robotisée ISR (Independent Shifting Rods) à 7 rapports qui offre trois modes de conduite (Strada, Sport et Corsa) et enclenche des passages de vitesses en 50 millisecondes avec les palettes au volant comme en Formule 1. En outre, comme toute Lambo sportive et performante qui se respecte, une transmission intégrale permanente Haldex de 4ème génération équipe la voiture pour améliorer le grip et la tenue de route ....





La Lamborghini Aventador LP700-4 propose donc un design atypique qui va attirer les commentaires avec cette carrosserie au look attractif dessinée par Filippo Perini et son équipe de stylistes chez Italdesign. Elle adopte en fait des lignes très inspirées par la Reventon avec ses aérations béantes et les angles vifs qui composent une carrosserie spectaculaire en diable avec ses portes en élytre. Très basse (1,14 m) elle donne le sentiment d'être plus longue qu'elle n'est réellement (4,78 m). Avec 2,26m de large, entrer dans les parking souterrains relèvera plus que jamais du défi. Cette GT s'impose par un style agressif et radical, elle exprime un véritable tournant stylistique dans le design des Lamborghini car la marque ne saurait se passer d'exubérance ....





L'habitacle intérieur de la superbe Lamborghini Aventador LP700-4 a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. C'est un habitacle cossu, remarquable par l'excellence de sa finition qui se veut luxueux et personnalisable à l'infini. Elle serait même presque pratique, avec sa caméra de recul, son GPS, sa climatisation, son équipement audio et son tableau de bord à écran TFT-LCD. Le volant multifonctions conserve les classiques trois branches et arbore en son centre le taureau Lamborghini. En fait cet habitacle bien pensé propose une combinaison de cuir et d'alcantara élégants et confortables. Pour le reste, les moquettes épaisses se marient parfaitement en colorie avec le cuir des sièges qui équipent la voiture ....





Sous le capot de la belle Lamborghini Aventador LP700-4 se cache un incroyable moteur v12 atmosphérique de 6,5 litres de cylindrée qui avec son alimentation à injection multipoint développe 700 chevaux à 8250 tr/min. Ce fabuleux moteur est accouplé à une boite automatique séquentielle robotisée à 7 vitesses de type Formule1. Dotée d'une transmission intégrale permanente Haldex à quatre roues motrices et avec son poids plutôt restreint de 1.575kg, cette sublime hypercar offre des performances hors du commun comme par exemple le 0 à 100 km/h en 2,9 secondes, et une vitesse de pointe est limitée électroniquement à 350 km/h ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : essence
  • Moteur : 12 cylindres en V
  • Cylindrée : 6.498 cm3
  • Puissance : 700 ch à 8250 tr/min
  • Vitesse : Limitée à 350 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Lamborghini - © AutoNews - © MotorLegend




Lamborghini Aventador LP700-4 - 2011 ...






JPBlogAuto

vendredi 25 octobre 2019

Lorenzo Ramaciotti - Designer









Lorenzo Ramaciotti est un styliste et très talentueux designer italien emblématique qui est né en 1948 à Modène une ville située dans la région d'Émilie-Romagne en Italie. Né dans ce qui est considéré comme le berceau historique de la voiture de sport en Italie avec des marques comme Ferrari, Maserati, et Lamborghini, Lorenzo est souvent cité comme l’un des plus grands designers automobiles au monde, car il est entré dans l’histoire en associant son nom à des monstres sacrés de l’automobile ....





Lorenzo Ramaciotti a été élevé dans une famille qui ne s’intéressait pas à l’automobile. Son père était banquier de son état et il n’était nullement passionné de voitures. Mais le jeune Lorenzo va pourtant tomber amoureux de l’automobile dès son plus jeune âge. Après des études primaires plutôt classiques il va ensuite se diriger vers des études supérieures dans le domaine qui lui plait le plus. C'est ainsi qu'en 1972 il va obtenir à l'âge de 24 ans son diplôme en ingénierie mécanique à l'école polytechnique de Turin ....





L'année suivante, Lorenzo Ramaciotti diplôme en poche va rapidement trouvé du travail chez le carrossier Pininfarina ou il est embauché en 1973. C’est en fait aux côtés du grand Sergio Pininfarina qu’il a appris le métier et fourbi ses premières armes. Pour lui, c’est le mentor parfait et le meilleur employeur qu’il aurait pu avoir ou désirer car il va lui apprendre toutes les ficelles incontournables du métier tout en lui faisant entièrement confiance. Une relation indéfectible va lier ces deux hommes durant 17 ans ....





Après la Seconde Guerre mondiale, alors que les concepteurs d'automobiles fabriquaient encore des voitures avec des marchepieds, les maisons de design italiennes sont entrées pendant les vingt années qui ont suivie dans l'ère du design moderne. C'est pour cette raison que le visionnaire Pininfarina va nommer en 1977 Lorenzo Ramaciotti responsable de la réalisation des maquettes et des prototypes au sein de l'entreprise. C'est une époque ou Lorenzo va plancher personnellement sur certaines des plus belles voitures de ces dernières années ....





Pendant les cinq années qui vont suivre, Pininfarina va être confronté à une évidence, sans le talent et l'esprit créatif de son responsable des maquettes et des prototypes, un certain Lorenzo Ramaciotti, le paysage automobile de la société aurait l'air beaucoup plus sombre. Ce constat étant fait, en 1982, Pininfarina va donc nommer Lorenzo directeur adjoint du service style et recherche car il ne peut se passer de ce styliste très doué à l'époque où en Italie domine une tradition technique de motoristes ....





A cette époque, Pininfarina conçoit des voitures extraordinaires et Lorenzo Ramaciotti qui participe activement à cette réussite va obtenir une nouvelle promotion. En effet en 1988, il succède à Leonardo Fioravanti à la direction du style de la célèbre carrosserie. C'est des années ou il va superviser la conception de plus de 100 modèles avec entre autres, les Ferrari 456, Ferrari 550 Maranello, Ferrari 360 Modena, Ferrari Enzo, Ferrari F430, Ferrari 612 Scaglietti, Maserati Quattroporte V, Peugeot 406 Coupé, ainsi qu'une 20e de concept-car, dont les Ferrari Mythos ou Maserati Birdcage. Finalement, Il prend sa retraite en 2005 après 32 ans passé chez Pininfarina ....





Après seulement deux années de retraite, en 2007 âgé de 59 ans, Lorenzo Ramaciotti accepte la proposition du PDG du groupe Fiat le charismatique Sergio Marchionne de devenir directeur général du design du groupe Fiat / Alfa Romeo / Lancia / Abarth / Maserati / Chrysler, l’occasion immanquable pour lui de compléter son expérience en travaillant pour la première fois pour un grand constructeur mondial. Son idée est de recentrer le travail du design chez Fiat plutôt que de le sous-traiter chez Ital Design ou Pininfarina. A cette époque, il supervise notamment les conceptions des Maserati GranTurismo, Alfa Romeo Giulietta, Alfa Romeo 2uettottanta, Alfa Romeo 4C, Maserati Kubang, Maserati Quattroporte VI, Maserati Ghibli III ou Maserati Alfieri ....




Interview de Lorenzo Ramaciotti ...


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Pininfarina
© - Lorenzo Ramaciotti © - DriverMag - © YouTube





JPBlogAuto

vendredi 4 janvier 2019

Ugo Zagato Carrossier Designer









La société Zagato est une entreprise italienne spécialisée dans la conception et la réalisation de carrosseries automobiles créée à Milan en 1919 par Ugo Zagato qui est aujourd'hui devenue célèbre et réputée pour ses conceptions légères et son design d'avant-garde ....





Ugo Zagato le fondateur de la Carrosserie Zagato a perdu son père à l'âge de 15 ans ce qui l'a forcé à émigrer en Allemagne et à travailler dans la métallurgie à Cologne. Il revient en Italie pour son service militaire et rejoint ensuite le Carrossier Varesina tout en poursuivant des études à l'école de design Santa Maria. Au cours de la Première Guerre mondiale, il s'installe à Turin et rejoint le constructeur aéronautique Pomilio. Il a fondé la Carrozzeria Ugo Zagato & Co. à Milan où il a noué des liens étroits avec Alfa Romeo. Son atelier a été détruit et reconstruit après la Seconde Guerre mondiale ....





La Carrosserie Zagato a dès ses débuts très rapidement mis en œuvre des techniques de constructions aéronautiques que son fondateur Ugo Zagato connaissait bien pour avoir lui même travaillé pendant la Première Guerre mondiale dans l'industrie aéronautique. En effet, les voitures carrossées par Zagato disposaient d'un design moins conventionnel que ce qui se faisait à l'époque dans le milieu de l'automobile tout en étant plus légères et en offrant un profil aérodynamique ....





Si elle apparaît aux yeux du grand public non initié comme une maison secondaire moins réputée, la Carrosserie Zagato a pourtant joué pour les connaisseurs, par sa personnalité originale et sa production, un rôle qui dépasse très largement la notoriété de beaucoup d'autres carrossiers. Sportivité, légèreté et aérodynamique seront les valeurs distinctives des Zagato. Le caractère particulier de ces voitures s'affirme dès les débuts avec les Alfa Romeo 1500 et 1750, qui, grâce à leurs victoires aux Mille Milles, apportent la renommée aux voitures frappées du Z ....





Après la guerre, installée dans sa nouvelle usine fraichement reconstruite, la Carrosserie Zagato innove avec sa carrosserie panoramique conçue par le styliste Vieri Rapi, sur la base d'une étude pour Isotta Fraschini. La seconde moitié des années cinquante est marquée par les Abarth 750 et 1000, grâce auxquelles l'entreprise connaît un important développement. Puis viennent les belles Alfa Romeo Giulietta Sprint Z, l'une des plus célèbres Zagato, ainsi que la Lancia Appia et l'insolite Osca GT dotée du double bossage sur le toit qui va devenir un signe distinctif très réputé de la marque ....





L'activité de la Carrosserie Zagato connaîtra un boom dans les années 1950 et 1960, surtout avec l'essor des voitures GT - Grand Tourisme avec des modèles pour Fiat, Bandini, Bristol, Maserati, Lancia, Abarth, AC, sans jamais oublier le véritable amour que vouait Zagato pour les modèles Alfa Romeo qui seront habillées avec des lignes filantes et aérodynamiques, caractéristique de toutes les carrosseries Zagato. Mais l'entreprise s'intéresse également aux marques anglaises, signant entre autre la célébrissime Aston Martin DB4 GT, l'un des chefs-d'œuvre de la maison ....





Au cours des années 1970, Zagato accède à une nouvelle dimension, celle de la production industrielle. La maison marche à fond, produisant mille voitures par an, dont la Lancia Flavia Z à la ligne singulière et l'Alfa Romeo Junior, dernière voiture dessinée par le grand styliste Ercole Spada. Après une période un peu plus difficile après le premier choc pétrolier, Zagato revient à des tâches plus nobles en créant la Maserati Biturbo Spider, puis les superbes Aston Martin Vantage et Volante ....





Actuellement la société Zagato est dirigée par Andrea Zagato, petit-fils du fondateur. La société a son siège à Rho, dans la banlieue Ouest de Milan et dispose d'un site industriel de 23.000 mètres carrés, dont 11.000 d'ateliers couverts. Les Zagatos sont toujours des voitures innovantes, et bon nombre des solutions techniques et stylistiques proposées par ce carrossier sont encore visibles dans les voitures actuelles du monde entier comme par exemple des modèles pour BMW, Spyker, Bentley, Lamborghini, ou Mostro. Mais surtout, ces voitures ont une forte personnalité et sont donc facilement reconnaissables comme si elles avaient depuis toujours été conçues de la même et unique main ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Motorlegend
© - Coachbuild © - Zagato





JPBlogAuto

- page 1 de 12