Carrossiers et Designers

Fil des billets

vendredi 27 août 2021

Marek Reichman - Designer









Marek Reichman est un designer industriel automobile anglais réputé né en 1966 à Sheffield dans le Yorkshire du Sud. Ses compétences l'ont amené à être fortement impliqué dans certaines des voitures les plus emblématiques du monde tout au long de sa carrière de designer accomplie pour des marques comme Land Rover, Rolls-Royce, Lincoln, Mercury, Ford ou Aston Martin ....





Après avoir effectué des études primaires classiques, Marek Reichman poursuit par un cursus d'études supérieures beaucoup plus poussé en Art et en Design Industriel dans la célèbre Université de Teesside à Newcastle. Finalement il obtiendra un doctorat en conception d'automobiles au réputè Royal College of Art de Londres ....





Diplôme en poche Marek Reichman entre alors dans la vie active professionnelle et il commence à travailler en 1991 en tant que dessinateur pour le bureau d’étude chez Land Rover. Il est alors en charge plus particulièrement des intérieurs et de certaines pièces spéciales ....





Marek Reichman a déménagé chez le bureau de style de BMW Designworks en Californie en 1995 pour devenir Senior Designer. C'est l'époque ou il a dirigé la refonte de l'ADN de conception de Land Rover pour les futurs modèles de production, le plus important d'entre eux devenant le nouveau Range Rover de 2003 mais également la définition de la future Rolls-Royce Phantom ....





Marek Reichman va plus tard rejoindre le groupe Ford en 1999 en tant que concepteur en chef des marques Lincoln et Mercury en accédant au poste de directeur de la conception des produits chez Ford Amérique du Nord. C'est une époque où le groupe Ford souhaite remettre en avant ces deux marques un peu tombées en désuétude et ou Marek va relancer des modèles comme la Continental, la Navicross, la Messenger ou la Mark X ....





En 2005, Marek Reichman intègre Aston Martin ou il succède à Henri Fisker à la direction du design de la marque. C'est à cette période ou il va s'attacher à renforcer le style emblématique de l'entreprise et de la marque en revisitant des modèles emblématiques comme les Vantage, Vanquish, Volante, Virage, Rapide ou DB. Mais il va aussi plancher sur des superbes nouveautés comme les Lagonda, One-77, Gran Turismo, Vulcan, Valkyrie ou Valhalla ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - CarCatalog © - AstonMartin
© - Marek Reichman © - ClassicSport © - MiniCom





JPBlogAuto

vendredi 16 avril 2021

Ian Callum - Designer









Ian Callum est un célèbre designer automobile écossais né à Dumfries, la capitale administrative du district de Nithsdale, le 30 juillet 1954 qui réside actuellement dans l'Oxfordshire, en Angleterre. Les Jaguar qu'il croise dans son enfance lui donnent très tôt l'envie de devenir designer automobile, si bien qu'à 14 ans déjà il écrit au constructeur britannique pour lui soumettre ses projets de voitures ....





Après avoir terminé ses études primaires, Ian Callum va accomplir un brillant cursus d'études secondaires supérieures et sortir diplômé en Transport et Design de l'université de Coventry, en Design Industriel de l'université d'Aberdeen, en Design Automobile à la Glasgow School of Art et finalement au Royal College of Art de Londres avec une Maîtrise en Conception de Véhicules. Bardé de tous ces diplômes très valorisants, il ne tardera pas à trouver du travail ....





Ian Callum va démarrer sa carrière chez Ford en 1978 dans les différents centres de style du géant américain à travers le monde, en Grande Bretagne, en Allemagne, au Japon, aux USA, en Australie, où il travaille pour débuter sur des aspects de détail des voitures. Mais il s'implique tellement qu'il passe assez vite sur des projets de voitures de grande diffusion, comme la Fiesta, la Probe ou la Mondeo, mais aussi sur des modèles plus exclusifs comme la RS 200 ou l'Escort RS Cosworth ....





Ian Callum après avoir passé onze ans dans un environnement d'entreprise ou il a fini au poste de Design Manager chez Ghia a finalement trouvé la lassitude. , Il va finir par quitter le géant Ford en 1990 pour rejoindre Peter Stevens et Tom Walkinshaw pour former TWR Design. C'est à cette époque que ce bureau de style va s'occuper sous sa houlette du design de plusieurs Aston Martin, Volvo, Mazda, HSV, Holden, Range Rover ou Nissan. Il va entre autre assurer la responsabilité de la conception de l'Aston Martin DB7, la voiture qui est considérée comme celle du renouveau pour la mythique marque britannique ....





En 1999, à la mort de Geoff Lawson, Ian Callum a été nommé pour lui succéder chez Jaguar, qui était alors une filiale de Ford Motor Company. Pendant un court moment, Callum a dirigé la conception à la fois chez Jaguar et Aston Martin et était responsable de la majorité des DB9 et Vantage, tout en s'engagant dans la conception d'une nouvelle génération de Jaguar comme avec la XK. Ian Callum présente des voitures qui illustrent bien le désir, voir la nécessité, pour Jaguar de s'affranchir des lignes du passé pour s'inscrire définitivement dans le futur ....





Le génie de Ian Callum n'est pas seulement dans les justes proportions de ses voitures, mais dans la manière dont elles continuent d'intriguer et d'inspirer d'autres créations longtemps après leur première présentation. Il sera honoré par plusieurs récompenses comme en 1995 ou il reçoit le " Jim Clark Memorial Award ", en 2006 oi il a reçu le prix "Royal Designer for Industry de la Royal Society of Arts", en 2018 ou il reçoit un prix et une nomination de membre de la "Royal Society of Edinburgh", et encore en 2019 pour sa nomination de "Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique" à l'occasion de l'anniversaire pour ses services à l'industrie automobile britannique ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - CoachBuild
© - Ian Callum © - AutoVintage © - Petrolicious





JPBlogAuto

vendredi 19 mars 2021

David Bache - Designer









David Bache est un designer industriel d'origine britannique né le 14 juin 1925 à Mannheim une ville industrielle du Land du Bade-Wurtemberg, dans le sud-ouest de l'Allemagne et décédé le 26 novembre 1994 en Angleterre. David Bache est le fils de Joe Bache, ancien footballeur ayant notamment joué à Aston Villa et en équipe d'Angleterre qui était entraineur du club de Mannheim, en Allemagne, à l'époque de la naissance de David ....





Après avoir terminé ses études primaires, David Bache avait l'intention d'étudier au Collège d'Art de Birmingham pour faire des études de design et sculpture. Mais la Seconde Guerre mondiale va malheureusement chambouler tous ses projets et David va finalement rejoindre l'entreprise Austin en tant qu'apprenti ingénieur. Une fois son apprentissage terminé, il exerce au bureau d'études d'Austin ou il participe au dessin du tableau de bord de l'Austin A30 sous l'autorité de Ricardo Burzi, un styliste d'origine argentine ....





En 1954, David Bache est finalement recruté chez Rover à Solihull en tant que styliste et en devient assez rapidement le premier designer. Sa première réalisation notable concerne le restyling de la Rover P4, notamment la nouvelle calandre ayant fait disparaître le phare central ayant valu à la voiture le surnom de « cyclope ». il enchaine ensuite avec une remise à niveau stylistique du Land Rover en lui donnant un aspect moins agricole, encore d'actualité de nos jours sur les derniers Defender ....





En 1955, en visite au Salon automobile de Paris, David Bache découvre la Citroën DS et la Facel Vega, qui le marqueront énormément. Il est aussi très attentif aux créations des carrossiers italiens, en particulier les voitures de Ghia et PininFarina. Ce salon de Paris va se pousser à élaborer un design osé pour ses futures créations, ce qui déplait fortement à Spencer Wilks, le directeur de la marque, pour qui une Rover n'a pas vocation à « faire tourner les têtes » ....





Conformément à la philosophie discrète et bourgeoise de la marque Rover, David Bache revoit donc sa copie et ses ambitions à la baisse et la P5 assagie sort finalement en 1958. Il s'agit toutefois de la première réalisation majeure de David, suivie en 1962 de la version dite coupé du modèle. Le véhicule resta pratiquement inchangé pendant les 15 ans de sa production qui atteindra le chiffre de plus de 69000 exemplaires ....





La Rover P6, lancée en 1963, fut une autre réussite de David Bache ou les lignes droites et les angles vifs ont pris le pas sur les courbes douces de la décennie précédente. Elle tournait résolument le dos à l’image jusqu’alors vieillotte de Rover, en inaugurant une catégorie de voiture à part entière, celle de la « compact-executive », voiture dynamique et racée, attirant à elle les jeunes cadres, en particulier dans sa version V8 lancée en 1967. La P6 fut élue en 1964 voiture de l’année par la presse européenne, pour la toute première édition de ce prix ....





La fin des années 60 et le début des années 70 sont une période trouble pour Rover, qui est d'abord intégré au sein de la Leyland Motor Company en 1967, qui devient la British Leyland en 1968 après fusion avec la British Motor Corporation. En 1970, il supervise le design du nouveau Range Rover avant de dessiner la Rover SD1 déclinée sous différentes cylindrées en 1976. Novatrice par son hayon dans cette catégorie de véhicule, et son style moderne inspiré des lignes de la Ferrari 365 Daytona, celle-ci obtient à son tour le titre de voiture de l'année ....





Après avoir supervisé la phase initiale de conception des Austin Maestro et Montego, David Bache quitte le groupe anglais British Leyland en 1981 à la suite de désaccords avec la direction dans la gestion des programmes. Il va fonder en 1982 sa propre société de design David Bache Associates qu’il mènera jusqu’à la fin de sa vie, en 1994 ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - CoachBuild © - Petrolicious
© - David Bache © - Carcatalog





JPBlogAuto

vendredi 19 février 2021

Alec Issigonis - Designer









Alec Issigonis de son véritable nom Alexandre Arnold Constantine Issigonis est un designer industriel et ingénieur britannico-turc né à İzmir en Turquie le 18 novembre 1906 et décédé le 2 octobre 1988 à Edgbaston dans le comté de Birmingham en Angleterre. Son père est ingénieur, ressortissant britannique, et sa mère, d'origine allemande, amena son fils Alec en Angleterre, à la mort de son père et après la défaite de l'armée grecque face à l'armée d'Atatürk en 1922 ....





Après avoir terminé ses études secondaires, Alec Issigonis s'inscrit à l'examen d'entrée de l'école polytechnique de Battersea pour faire des études supérieures, mais il rate trois fois cet examen à cause du niveau élevé des mathématiques. Ayant le rêve de devenir ingénieur automobile dès son plus jeune âge et comme il excellait en dessin mécanique, il ne se laissera pas décourager par son échec à polytechnique et s’engage dans un cycle de trois années d’études d’ingénieur en génie mécanique. Finalement il sort diplômé en tant qu'ingénieur et sa mère lui offre une voiture, une Singer 10 Weymann ....





Dipôme en poche Alec Issigonis entre alors dans la vie active professionnelle et il commence à travailler en 1928 en tant que dessinateur et commercial pour un bureau d’étude automobile qui développait un type d’embrayage semi-automatique chez Edward Gillet. Il est alors en contact avec Chrysler et Humber, intéressés par ce projet. Humber l’engage alors pour étudier une nouvelle suspension à triangle supérieur et ressort à lame transversal. On le retrouve pendant ses loisirs au départ de quelques compétitions automobiles locales, mais sans résultats probants. ....





Avec sa première paye, Alec Issigonis s’achète une Austin Seven qu’il va transformer afin de participer plus surement à des courses. Mais son rêve le plus secret est de concevoir une automobile complète. Après de longues ébauches il réalise avec son ami George Dowson une voiture de course, la "Lightweight Spécial". C'est déjà un prototype de course construite sans l’aide d’outils de production professionnel qui a pour particularités très innovantes une suspension composée d'anneaux de caoutchouc, et un dispositif permettant une modification rapide du carrossage des roues ....





À l'âge de 30 ans, Alec Issigonis jouit d'une réputation montante qui lui permet d’entrer au département « études » chez Morris. D'abord affecté au poste d’ingénieur du train-roulant, il développe sa connaissance des systèmes de suspension indépendante, moins onéreux que les autres et met au point un système de ressorts de suspensions indépendantes à la place des lames de ressort pour la Morris Ten de 1938. Finalement il est nommé "Project Engineer" pour toute la gamme Morris et va concevoir la Morris Minor qui sort en 1948 ....





Encouragé par le succès de la Morris Minor, Issigonis continue ses recherches en design chez Morris Motors, mais des dissensions internes entre les employés des deux anciens concurrents le poussent à quitter la société. Il démissionne de peur de perdre sa liberté dans une si grosse entreprise et intègre la société Alvis pour concevoir un véhicule expérimental avec un V8 de 3,5 litres de cylindrée et d'une puissance de 130 chevaux. Finalement quand Morris fusionne avec Austin Motor Company en 1952 pour former la British Motor Corporation, Sir Leonard Lord, le patron de la BMC, demande à Issigonis de plancher sur une voiture économique pour 4 adultes et leurs bagages, avec pour seule contrainte d’utiliser un moteur déjà fabriqué par la firme ....





En 1956, Alec Issigonis commence la conception de la célèbre Morris Mini Minor, petite automobile économique et populaire à moteur transversal, présentée à l'été 1959. Innovante, unique, iconique, la Mini a fait sensation avec son design et sa taille plutôt petite, elle est rapidement devenue culte et a eu des fans enthousiastes dans le monde entier. Toujours ambitieux, Issigonis développe de nombreuses versions comme le Van, le Pick-up ou la Moke et la Morris Mini Traveller utilisée par les pompiers et la poste en Grande-Bretagne. Issigonis dirige le bureau d’étude Austin durant les années soixante, et tente d’appliquer l’alchimie de la Mini aux berlines 1100-1300, à la 1800 Balanza, à la Maxi et à la 3 Litres et finalement il prend sa retraite en 1971, avec le plaisir de voir sa Mini toujours en production. En fait la production ne cessa qu’en 2000, faisant de la Mini (Morris Mini Minor ou Austin Se7en) la voiture britannique la plus produite de tous les temps avec 5,3 millions d’exemplaires ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - CoachBuild © - Petrolicious
© - Alec Issigonis © - ClassicSport © - MiniCom





JPBlogAuto

- page 1 de 18