Mot-clé - Citroën

Fil des billets

vendredi 4 décembre 2020

Les logos automobiles controversés









Le nom et le logo des constructeurs automobiles sont intimement liés. Ils donnent un aperçu des origines d’une marque et de son évolution. En effet lorsque le constructeur porte exclusivement le nom de son fondateur les choses sont simples, mais s'il s'agit d'un patronyme ou d'un acronyme, c'est la ou le logo vient compléter les choses. Le logo d’une marque est quant à lui soumis à une double contrainte en forme de dilemme. Il a besoin d’évoluer régulièrement en matière de design pour coller à son époque, mais pas trop non plus afin de ne pas renier son identité originelle ....





Tout au long de la longue histoire mondiale de l'automobile, on a pu assister assez souvent dans cette industrie à de nombreuses affaires de logos copiés ou de noms plutôt ressemblants. En fait ce nom et ce logo sont si importants qu'ils représentent dans la mémoire collective l'identité du constructeur impliqué ....





L'étude et la conception du logo d'une nouvelle marque est donc un élément assez crucial à ne pas prendre à la légère. C'est pourquoi on a pu assister à des tentatives de copies pure et simple de logos réputés ou d'autres contrefaçons présentant une ressemblance vraiment trop excessive avec des logos déjà existants ....





Le marché automobile Chinois en pleine croissance depuis de nombreuses années à l'image de son économie voit l’augmentation régulière de nouveaux constructeurs et ce d'autant plus depuis l'avènement des véhicules électriques. Cette multitude de nouveaux constructeurs semblent bien être devenus les leaders également dans la copie ou la contrefaçon de logos de marques ....





En fait il est si compliqué et si difficile de concevoir son propre logo que ces nouveaux constructeurs préfèrent essayer de piller les logos déjà célèbres et reconnus des constructeurs européens les plus réputés. Ces plagiats permettent d'avoir une image de marque plus rapidement en place et de plus en plus d'affaires confirment cet état de fait ....





Récemment, la vente des automobiles chinoises Polestar s'est vue pour l’instant bloquée en France suite à une plainte de Citroën. C’est indéniable, le logo Polestar est fait de deux chevrons opposés l’un a l’autre. Par une simple symétrie faite sur l’un des deux, on retrouve le logo Citroën. Résultat, Citroën a déposé plainte contre Polestar et de fait, la vente des voitures est bloquée chez nous. Quelques jours après « l’affaire » du logo Polestar contesté par Citroën, une nouvelle marque chinoise Hengchi a dévoilé un logo qui a posé lui aussi quelques problèmes avec un lion déjà existant .....





Ce n’est évidemment pas la première fois que des marques automobiles se disputent un logo ou un nom. BMW a par exemple attaqué le Chinois BYD qui avait un premier logo très ressemblant à celui de la marque Bavaroise. BYD a alors revu sa copie et sorti un nouveau logo bien différent. Ce n’est pas le seul constructeur Chinois à avoir un logo proche d’un constructeur établi. JAC Motors et son premier logo en forme d’étoile à 5 branches a fait bondir Mercedes, là aussi un nouveau logo est intervenu et l’étoile à 5 branches est alors remplacée par un blason ovale simplement orné du nom de la marque en lettre stylisées ....





Plus ancien, il y a 30 ans, Mazda décide de changer son logo et sort une version qui sera attaquée par Renault. En effet, la marque au losange estime que le logo proposé fait trop penser au sien. Il est vrai qu’un losange est l’élément central de ce logo qui sera vite remplacé par une version « ronde ». 5 ans plus tard, le logo que l’on connait actuellement, un M stylisé, fera son apparition ....





Dans les années 70, Renault avait déjà eu quelques déboires avec la société Kent qui possédait une version ultra simplifiée du losange tourné de 90°, afin de résoudre ce conflit la régie fera appel à l'artiste Vasarely qui fera le logo à bandes et effet d’optique ....




Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Vroom
- © Blogauto - © Turbo




JPBlogAuto

vendredi 27 novembre 2020

One Automotive Groupe











OneAutomotive Groupe est une entreprise un peu spéciale dans le secteur de l'automobile. En effet cette nouvelle société est dirigée par les frère et sœur Elvira et Ignace Laenen de Geel, petite ville néerlandophone de Belgique située en Région flamande dans la province d'Anvers. Idéalement située en région Campine, cette société familiale d'importation d'automobile touche plusieurs pays européens comme la Hollande, la Belgique, l'Allemagne, le Luxembourg et la France ....





L’histoire de la société remonte à 1975 lorsque le père, M. Laenen, garagiste de son état, commence à vendre en région Campine des Subaru, marque japonaise encore assez méconnue à l'époque. Il n’a pas fallu longtemps avant que le garage Laenen se lance aussi dans l'importation et la vente de voitures neuves étrangères peu connues. Dés 1993, une autre étape est franchie dans le domaine de la distribution de marques avec Kia cette marque coréenne nouvellement arrivée dans le paysage automobile ou également la marque Malaisienne Proton. A partir de 1995, il vend également des véhicules Seat dont Volkswagen est devenu le partenaire industriel et commercial ....





A côté de leur garage, qui n’est plus lié à une marque en particulier, la famille a lancé OneAutomotive Groupe afin de se spécialiser dans l’importation de voitures chinoises. Il y a une vingtaine d’année, les premières voitures chinoises sont apparues sur le marché européen, mais celles-ci se sont vite avérées inaptes à concurrencer les marques indigènes et ce, d’autant plus que le marché européen est très exigeant. Depuis lors, les marques chinoises rattrapent doucement leur retard et commencent à se diffuser dans la vieille Europe, il était donc clair que la famille Laenen ne pouvait pas ignorer cet engouement automobile pour les productions de l’Empire du Milieu ....





Aprés avoir entendu parler de la marque BID qui a été choisie pour une flotte de taxi à Bruxelles, ou également de Thunder Power et sa petite Chloé, OneAutomotive Groupe se lance dans l’importation de DFSK et BAIC, deux marques chinoises qui continuent leur montée en puissance en Europe et qui sont donc dorénavant officiellement distribuée. Après une solide étude de marché, il s'est avéré que ces deux marques chinoises, pratiquement inconnues en Europe, produisent pourtant des millions de voitures chaque année sur leur marché intérieur. Le choix était donc décidé car il semble judicieux et prometteur ....





OneAutomotive Groupe, s'est aussi décidé sur ce choix car ce sont des constructeurs qui ont beaucoup à offrir malgré leur faible visibilité en Europe. BAIC détient 10 % des parts de Daimler AG et DFSK est actionnaire de PSA à hauteur de 14,7 %. Ces deux marques n’ont en fait rien de petits poucets. Elles ont notamment profité de la politique chinoise imposant aux constructeurs étrangers de former une joint-venture avec une marque locale pour entrer sur le marché chinois. BAIC Motors produit ainsi notamment des Hyundai et des Mercedes pour le marché chinois. DFSK de son côté est né en 2003 de la collaboration entre les groupes Sokon et Dongfeng Motors partenaire de PSA et Honda pour le marché chinois ....





Pour le moment, l’offre de OneAutomotive Groupe débute avec trois modèles thermiques : les DFSK Fengon (SUV coupé) et DFSK Glory 580 (SUV à 7 places) ainsi qu’avec le BAIC X55 (SUV moyen). Mais cette première vague sera très rapidement suivie par une avalanche de modèles électriques. On sait notamment déjà que le DFSK Serie 3 électrique équipé d’une intéressante batterie lithium-fer-phosphate de 54 kWh devrait vite arriver. Parallèlement, la demande de véhicules électriques augmente et ne fera que s’intensifier dans le futur car les grandes flottes devront délaisser le diesel. Dans ce cadre, pas moins de quatre véhicules électriques BAIC et DFSK seront proposés au cours des six prochains mois ....





L'objectif de OneAutomotive Groupe est de réduire les coûts et d’en faire profiter les clients. L'entreprise est soutenue dans ce sens par les marques qu'ils importent. Les voitures affichent des tarifs bas, sont bien équipées et reçoivent une garantie de 5 ans sans limitation de kilométrage. En outre, les constructeurs BAIC et DFSK sont vraiment ambitieux et fournissent et offrent de la qualité grâce à leur expérience, d’abord en tant qu’assembleur et maintenant en tant que véritable constructeurs. Chaque année, BAIC produit environ 2.250.000 voitures pour différentes marques automobiles et maintenant la marque dispose aussi de sa propre gamme. DFSK a été lancé en 2002 comme joint-venture entre Dongfeng et Sokon. Une grande partie de sa production ne concerne pas ses modèles propres, mais sont une conséquence de joint-ventures avec d’autres marques comme Honda, Nissan, Citroën, Peugeot, Renault et Kia ....






Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Vroom
- © Link2fleet - © AutoMania




JPBlogAuto

vendredi 18 septembre 2020

2 CV Magazine









2 CV Magazine est un magazine automobile français grand public, totalement indépendant, spécialisé et exclusivement dédié aux mythiques " 2 CV Citroën ". Lancé en 1998 ce magazine est dirigé par Michel Hommell comme Directeur Général et par Philippe Hazan comme rédacteur en chef. La revue et édité par la société SFEP, qui fait parti du groupe de presse Michel Hommell, à Suresnes une commune française du département des Hauts-de-Seine en région Île-de-France ....





2 CV Magazine qui a donc plus de vingt ans d'existence, est un magazine à parution bimensuelle qui se dit être la bible mondiale de tous les passionnés de la 2 CV et de ses dérivés. Numéro 1 de la presse Deuchiste, il parle des 2 CV et de tous les dérivés de la Petite Citroën, de l'Ami 6 à la Dyane, de la Méhari à l'Ami 8, en passant par des modèles beaucoup plus originaux, toujours fabriqués avec passion, utilisant quoiqu'il arrive la mécanique moteur-boîte de la 2 CV. Sur les 5,1 millions d'exemplaires fabriqués entre 1948 et 1990 par Citroën dans le monde entier. De nos jours, on estime qu'il roule encore entre 700.000 et 1 million de Deuche et de tous ses dérivés dans le monde ....





2 CV Magazine est une revue de haute qualité dédié aux passionnés purs et durs, aux amoureux qui bichonnent leur auto, qui nous rappelle que la célèbre Deuche ou Deudeuche défie le temps, depuis maintenant 70 ans. Cette revue qui publie aujourd'hui son numéro 135 est aussi un magazine qui traque les modèles les plus rares et les restaurations les plus soignées. L’histoire exemplaire de la 2 CV, née en 1949, et qui demeure un élément constitutif du Patrimoine français, est analysée dans ce magazine grâce aux archives Citroën car la Deuche c'est plus qu'une simple voiture, c'est un art de vivre ....





2 CV Magazine vous propose des essais de modèles historiques, les actualités des clubs (+ de 250 en France), des comptes-rendus des raids, des photos et des publicités d'époque, des articles techniques inédits, des petites annonces classées exclusives. Vous aurez l'occasion de détailler les voitures les plus rares pour votre plus grand plaisir. Les rédacteurs travaillent main dans la main avec les propriétaires, les clubs, les historiens, pour vous offrir les plus beaux reportages et les analyses techniques les plus pertinentes ....





Comme l''histoire ne se construit pas sans hommes, vous allez pouvoir découvrir dans 2 CV Magazine la biographie des acteurs de l'aventure technologique et commerciale qui se cache derrière la Deudeuche. C'est le seul magazine capable de détailler de façon aussi précise les commentaires des dirigeants de Citroën, ingénieurs au bureau d’études, publicitaires, concessionnaires, personnels des chaînes de montage, dont les témoignages sont une source d’information absolument unique ....





2 CV Magazine propose sur 70 pages au format A4 agrémenté de photos de qualité et imprimé sur un beau papier assez épais une mine d'infos grâce aux documents, croquis, dessins et photos conservés par le Patrimoine Citroën. Ainsi vous pouvez remonter l’histoire extraordinaire de la 2 CV depuis sa sortie en 1949, mais également depuis sa conception sous la direction de Pierre Boulanger. Vous disposez grâce au magazine d'un accès aux archives datant des années trente puisque la 2 CV aurait dû être présentée au Salon de Paris 1939 si la guerre n’avait pas éclaté ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - 2 CV Mag © - Hommell © - Citroën



JPBlogAuto

vendredi 3 avril 2020

Citroën Traction Avant 15-SIX G Cabriolet - 1938











La Citroën Traction Avant est une automobile produite par le constructeur français Citroën de 1934 à 1957. Son histoire est liée dans la mémoire collective à l'Occupation, tour à tour voiture de la Gestapo et icône de la Résistance. Elle fut également le véhicule préféré des gangsters en raison de qualités routières exceptionnelles. Cette automobile dispose aussi d'une particularité rare sur les automobiles de son époque, les roues motrices sont celles du train avant. Cette technique innovante est rapidement associée en France à la Citroën, ce qui lui vaut son surnom, « Traction », et plus tard le pléonasme « Traction avant » ....





Citroën n'est ni le premier à avoir commercialisé une voiture à traction, ni l'inventeur de la technique, mais pendant plus de 20 ans de production de ce modèle, la marque va le décliner en trois principales variantes baptisées Traction 7, Traction 11, Traction 15, qui utiliseront plusieurs type de mécaniques allant du 4 cylindres de 1303 cm3 au 6 cylindres de 2 867 cm3. Au final, créée par l'ingénieur André Lefebvre, la Traction Avant apparaît comme une voiture extrêmement moderne. En témoignent sa carrosserie quasi monocoque en acier selon la technique Budd importée des États-Unis, ses freins hydrauliques Lockheed à tambours, ses quatre roues indépendantes, sa suspension par barres de torsion et son moteur monté flottant ....





Si la Citroën Traction Avant ouvre la voie à l'automobile moderne grâce à ses nombreux progrès technologiques dont le fameux dispositif à cardans, et les freins qui délaissent le traditionnel système à câble pour un système hydraulique, ou aussi l'absence de châssis qui permet d’abaisser le centre de gravité, son look est aussi remarquable pour l'époque. Dessinée en berline au départ par le célèbre designer Flaminio Bertoni, le coupé et le cabriolet ne conserverons que la partie avant de cette berline. En effet depuis le tablier jusqu’au pare-chocs arrière, aucune pièce n'est identique, tout sera repensé et conçus par l’équipe d’André Lefebvre aidée de Raoul Cuinet et Jean Daninos ....





Le tout premier cabriolet Citroën Traction est présenté en mai 1934 quelques semaines seulement après le lancement de la berline le 18 avril 1934. A côté de ce cabriolet que l’on appelle aussi roadster, figure sa déclinaison coupé toute aussi prestigieuse que l’on nomme également faux-cabriolet car ce modèle reprend les mêmes caractéristiques mais se dote d’un toit rigide. Mais il faudra attendre Juin 1938 pour voir enfin apparaitre la Citroën Traction Avant 15-SIX G Cabriolet qui va contribuer grandement à la renommée internationale de Citroën ....





Dès son lancement, la superbe Citroën Traction Avant 15-SIX G Cabriolet, dotée d’un capital de séduction intense, connaît une rapide notoriété en triomphant dans la plupart des concours d'élégance si prisés à l'époque. La Traction dans cette déclinaison découvrable se retrouve partout, dans les albums de Tintin, au cinéma dans de nombreux films sur l'Occupation et la Libération, mais aussi des films de gangsters et d’aventures. De l'avis général, la Traction est réellement devenue fiable et mûre à partir des modèles 1936 car les ingénieurs de l'entreprise n'auront de cesse d'améliorer et de fiabiliser le modèle, tout en étendant la gamme vers le haut ....





L'habitacle intérieur de la Citroën Traction Avant 15 six G Cabriolet est plus soigné que la berline traditionnelle. La sellerie, de qualité tout à fait exceptionnelle est composée de cuir et de moquette. Les détails ont été particulièrement soignés, en particulier au niveau des finitions en tout point conformes à l'esprit que le patron André Citroën souhaitait alors insuffler à cette « Reine de la Route ». Sur cette stricte deux places, les ingénieurs de la maison ont même pensé à créer deux petits sièges d'appoint pouvant accueillir deux enfants, sous la forme d'un spider très astucieux qui avait été installé dans le coffre arrière ....





Sous le capot de la belle Citroën Traction Avant 15 six G Cabriolet se cache un moteur 6 cylindres en ligne de 2867 cm3 de cylindrée qui, alimenté par un carburateur double corps Solex délivre une puissance maxi de 77 chevaux à 3800 t/mn et un couple maxi de 19,5 mkg à 1500 tr/mn. C'est l’ingénieur motoriste Maurice Sainturat qui a remanié le moteur quatre cylindres d'origine en conservant les cotes d’alésage et de course 78x100 mm, et en ajoutant deux cylindres. Le moteur final flottant à chemises humides obtenu dispose d'une étonnante particularité, qui est de tourner à gauche, d’où sa dénomination 15-Six G. L'appellation 15/6 de la voiture laisse à penser que la puissance fiscale de ce moteur est de 15 CV alors qu'elle est de 16 CV et, devant ce manque de logique, beaucoup s'y sont laissés prendre ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : essence
  • Moteur : 6 cylindres en ligne
  • Cylindrée : 2867 cm3
  • Puissance : 77 chevaux à 3 800 t/mn
  • Couple : 19,5 mkg à 1500 tr/mn



Sources : © Wikipédia - © Google Images
- © Citroën - © StubsAuto - © JP Echavidre





JPBlogAuto

- page 1 de 16