Mot-clé - Stanguellini

Fil des billets

vendredi 28 mai 2021

Stanguellini Bertone 1100 Berlinetta - 1953











La marque automobile Stanguellini, aujourd'hui disparue, est une ancienne société de construction mécanique italienne située à Modène qui s'est autrefois particulièrement distinguée dans le secteur de la compétition motocycliste et automobile. Cette marque naît en 1900 de la passion de son créateur Francesco Stanguellini pour le sport mécanique. Dans les premières années du XXe siècle, la marque prend de l'importance en participant à ses premières courses motocyclistes puis d'automobiles. En 1936, la société entre dans une production de modèles dérivés de châssis de Fiat et Maserati ....





En 1937, la marque forme une première équipe de compétition automobile qui débute par une série de victoires jusqu'à remporter la première place de classe au 12e Mille Miglia en 1938 avec une Stanguellini 750, obtenant ainsi une belle reconnaissance au niveau international. Dès le début des années 50, forte de ses succès, la marque Stanguellini va se rapprocher de la fameuse Carrosserie Bertone pour commencer à concevoir ses propres modèles de voitures de tourisme ....





Après la Seconde Guerre mondiale, l'Europe se remet lentement de ses blessures. L'économie redémarre mais avec la reprise des productions d'avant guerre. C'est à cette période que Stanguellini va entamer une astucieuse collaboration avec le célèbre designer Franco Scaglione, qui était alors le patron du style du carrossier Bertone. Cette étroite collaboration va finir par la production de quelques modèles d’exception sur la base de voitures Fiat dont ils s’efforcent d’améliorer tous les composants ....





L'étonnante Stanguellini Bertone 1100 Berlinetta est radicalement différente de tout ce qui existe à cette époque car chez Bertone, Franco Scaglione produit certains des designs les plus audacieux du moment. À bien des égards, la voiture présentée ici incorpore des traits spécifiques inédits. Une lunette arrière en deux parties, un profil arrière élégant, une calandre entièrement intégrée avec des phares et des petits ailerons incurvés sur les ailes arrière offre un design novateur spécifique jamais vu .…





L'insolite Stanguellini Bertone 1100 Berlinetta a pour base le sous bassement de la plate-forme entièrement en acier de la Fiat 508C. Pour ce qui est de la carrosserie, les panneaux de portes, le capot et le couvercle de coffre arrière sont fabriqués en aluminium par la Carrosserie Bertone. Plus tard ce sera la plate-forme Fiat 1100/103 qui sera utilisée en lieu et place de la 508C car Stanguellini était toujours sensible aux performances et donc presque tous les composants ont été mis à niveau pour ces voitures afin d'offrir le meilleur essai routier possible ....





Alors que la plupart des efforts de la firme italienne se sont concentrés sur les applications de compétition, un nombre limité de voitures de route portaient également le badge Stanguellini. Cette rare Stanguellini Bertone 1100 Berlinetta était de celles la et en prime elle bénéficiait des améliorations les plus pointus de la compétition. Ainsi la suspension avait été notablement amélioré à l'avant en devenant indépendante mais aussi avec un essieu arrière direct et des ressorts à lames semi-elliptiques amortis. Le système de freinage avait été lui aussi grandement revu avec l'adoption de freins à tambour hydrauliques plus puissants aux 4 roues ....





À l’intérieur de la belle Stanguellini Bertone 1100 Berlinetta on trouve une superbe sellerie en cuir bicolore qui s'harmonise parfaitement à la couleur de la carrosserie. La planche et le tableau de bord sont plutôt minimaliste car l'esprit de compétition règne mais complet et bien agencé. Les compteurs, voyants, accessoires et interrupteurs de commande sont bien placés, bien lisibles et suffisants pour le bon fonctionnement de la mécanique ....





La mécanique de la Stanguellini Bertone 1100 Berlinetta est donc un moteur d'origine Fiat. C'est un moteur à 4 cylindres en ligne à soupapes en ligne de 1089 cm3 alimenté par un carburateur Weber 40DCO3 simple corps et doté d’un collecteur d'admission spécial et d’une culasse à haute compression. Ce moteur modifié, après être passé dans les mains des ingénieurs chez Stanguellini développe environ 95 chevaux à 7.300 t/mn. Accolé à une transmission manuelle à 4 rapport, ce moteur permet avec le poids léger de la voiture d'avoisiner les 200 km/h en vitesse de pointe, un chiffre plutôt impressionnant à l'époque ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 4 cylindres en ligne
  • Cylindrée : 1.089 cm3
  • Puissance : 95 chevaux à 7.300 t/mn
  • Vitesse : environ 200 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Stanguellini
- © JP Echavidre - © Coachbuild - © Supercars - © Bertone






JPBlogAuto

samedi 13 octobre 2007

Stanguellini 750 Roadster










En 1879, Celso Stanguellini fonde à Modène en Italie sa firme spécialisée dans la construction de voitures de courses et les préparations sportives de voitures déjà existantes . Ses deux fils Francesco et Vittorio vont à partir des années trente tisser des liens privilégiés avec Fiat et développer l’affaire familiale principalement sur le secteur sportif ….

Dés les années 50, Stanguellini qui utilise des châssis tubulaires et des moteurs performants fait tourner à son avantage la confrontation avec Cisitalia et même Ferrari en remportant de nombreuses victoires absolues en course et même quatre titres nationaux . En collaboration avec des designers comme Toricelli et Bertone, les carrosseries s’améliorent aussi ….

Parmi les nombreux modèles sportifs ou de records de Stanguellini, il était difficile d’en sélectionner un en particulier et mon choix s’est finalement porté sur un superbe roadster très élancé . Avec ses roues fils, ses moyeux Rudge et son petit pare brise incliné elle a vraiment fière allure, c’est la Stanguellini 750 Roadster ….









JPBlogAuto

vendredi 31 août 2007

Ecussons des marques #3



Les GT Supercars
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les étonnantes Vintage Classic
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les engins divers insolites
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les anciennes oubliées
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
La signalétique des marques
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Toutes les marques
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)












sca00.jpg

simca01.jpg







Les GT Supercars
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les étonnantes Vintage Classic
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les engins divers insolites
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les anciennes oubliées
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
La signalétique des marques
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Toutes les marques
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)





JPBlogAuto