Mot-clé - Osca

Fil des billets

vendredi 15 janvier 2021

De Tomaso Vallelunga - 1965











On ne présente plus la marque automobile De Tomaso ce constructeur automobile italien fondé par l'Argentin Alejandro de Tomaso à Modène en Italie en 1959. Né en Argentine en 1928, Alejandro commence à courir dans son pays natal en 1951. Ses talents de pilote le font vite remarquer et il rejoint alors l’Italie dans l’équipe de compétition de Maserati puis de Osca. Cette dernière entreprise ayant été fondée par les frères Maserati l’expérience a très certainement inspiré De Tomaso qui, à son tour, créé sa propre entreprise en 1959, la société De Tomaso Automobili ....





Au tout début de son activité, la course automobile est sa seule préoccupation et la jeune entreprise De Tomaso construit des voitures pour la Formule Junior, la Formule 3, la Formule 2 puis aussi la Formule 1 pour l'équipe de Frank Williams. En ce début des années 60, Alejandro visionnaire et imaginatif entrepreneur cumulait les projets dans plusieurs domaines, les moteurs de F2, les monoplaces destinée à Indianapolis, les prototypes divers, et aussi la Formule1. Cette énergie débordante le pousse même à devenir constructeur automobile généraliste et il décide alors de se lancer dans la production d’une voiture de sport destinée au grand public ....





La toute première voiture de tourisme créée par la jeune entreprise alors débutante, la De Tomaso Vallelunga est un joli coupé à moteur central, commercialisé à partir de 1964. C'est une voiture de sport construite en 53 exemplaires de 1963 à 1967 dessinée par le designer Giorgetto Giugiaro et construite par la Carrozzeria Ghia. Trois prototypes furent construits par Fissore au début, en aluminium, mais rapidement, Alejandro de Tomaso préféra privilégier la fibre de verre, moins coûteuse, et confia la fabrication en série à Ghia ....





Le nom De Tomaso Vallelunga est une référence au Circuit italien de Vallelunga dans la proche banlieue de Rome. La voiture est construite autour d'un châssis-poutre en aluminium et habillée donc d'une carrosserie en fibres de verre, un type de châssis qui restera la marque technologique du constructeur. L'expérience de De Tomaso dans la conception des voitures de course apparait surtout dans le train de roulement de la Vallelunga, qui se compose d'une suspension à roues indépendantes à l’avant comme à l’arrière au moyen de double triangles et de ressorts hélicoïdaux, d'une direction à crémaillère et de freins à disque Campagnolo implantés sur les quatre roues ....





La superbe carrosserie de style coupé deux portes a été dessinée avec quelques similitudes avec la Ferrari 250 LM ou encore la Dino 206. Si les articles de presse se montrent prudents à la sortie du prototype, les essais des versions de série, dont celui de José Rosinski dans le journal Sport Auto, font état d'un très beau comportement routier. A la conduite la De tomaso Vallelunga confirme donc sa vocation sportive. Les commandes sont fermes mais précises, la position de conduite idéale facilite le pilotage et l’habitacle résonne du son envoutant du moteur alimenté par de gros carburateurs Weber. Le comportement routier plutôt vif mais parfaitement équilibré confirme la promesse de promenades à allure soutenue en parfaite sécurité ....





L'habitacle intérieur de la De tomaso Vallelunga est vraiment très fonctionnel et plutôt axé sur le côté sportif bien que des concessions sont faites pour un peu de confort afin de satisfaire tout type de client. Le tableau de bord et la console centrale abritant la plupart des instruments et des commandes sont composés d'inserts en bois incrustés dans des gainages en cuir. Un superbe volant en aluminium cerclé de bois lui aussi s'accorde avec la grille en aluminium de la boite de vitesse dont le pommeau est encore en bois. De jolis sièges baquet en cuir noir assortis au tableau de bord complètent l'habitacle ....





La belle De Tomaso Vallelunga est propulsée par un moteur quatre cylindres Ford Kent issu de la Cortina de 1,5 litre de cylindrée préparé par Lotus développant une puissance maxi de 132 chevaux à 6.200 t/mn et un couple maxi de 174 Nm à 3.200 t/mn. Le moteur, implanté longitudinalement en position centrale arrière et accouplé à une boite de vitesses manuelle à cinq rapports, participe à la rigidité du châssis, une pratique devenue courante pour les voitures de compétition mais qui reste rare parmi les véhicules de tourisme. Avec un poids plutôt contenu de 726 kilos, la vitesse de pointe se situe aux alentours de 220km/h ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : essence
  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 1500 cm3
  • Puissance : 132 chevaux à 6200 t/mn
  • Couple : 174 Nm à 3200 tr/mn





De Tomaso Vallelunga - 1965 ...



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © De Tomaso - © JP Echavidre - © Ghia




JPBlogAuto

vendredi 28 juin 2019

OSCA Fratelli Maserati 1600 SP - 1963











O.S.C.A de son vrai nom Officine Specializzate Costruzione Automobili est un ancien constructeur italien automobile fondé par les trois frères Bindo, Ettore et Ernesto Maserati en 1947 dans la banlieue de Bologne. Cette société assez connue et réputée auprès des passionnés de courses automobiles avait deux activités, la construction de petites voitures de sport et le développement de châssis et de moteurs pour les courses de Grand Prix en catégorie Formule 1 et Formule 2 ....





Mais, dès le milieu des années 50, malgré des succès remarqués en compétition, les ressources de la Société OSCA sont en diminution. Les frères Maserati vont donc conclure un partenariat avec Fiat pour la fabrication d’un nouveau moteur 4 cylindres à double arbre à cames. Fiat va industrialiser ce moteur et le fournira même à OSCA en moteurs complets tout en lui payant une redevance sur les autres moteurs produits. Cet arrangement permet alors à OSCA de développer une nouvelle voiture qui pourrait être produite à un prix compétitif. Elle est présentée au Salon de l’Automobile de Turin en 1960 baptisée OSCA 1600 GT ....





Grace aux multiples versions proposées et à la qualité de construction indéniable, cette petite OSCA 1600 GT va finalement connaitre un grand succès et donc permettre aux frères Maserati de développer une nouvelle voiture de course compte tenu de leur grand intérêt pour les voitures de compétition. En fait on pourrait dire que la 1600 GT est la base de ce qui va devenir la superbe Osca 1600 SP. C'est en plus la dernière voiture de course à être conçue et construite par les frères Maserati ....





Surnommée 1600 SP, pour « Sperimentale » ou Expérimental, ce nouveau modèle de compétition OSCA 1600 SP est dessinée par Ernesto Maserati en personne. Avec la boîte de vitesses à quatre rapports, le groupe motopropulseur est monté dans un tout nouveau châssis multi-tubulaire allégé. La suspension est à quatre roues indépendantes grâce aux trains à doubles triangles avant et arrière. Des freins à disque Girling de grande taille fournissent une puissance de freinage importante très efficace et endurante prévue pour la course ....





Prévue pour débuter aux « 24 Heures du Mans », ce qui explique la forme aérodynamique avec une faible traînée, la superbe OSCA 1600 SP ne laisse pas indifférent tous les amateurs avisés. La conception de la carrosserie a été dictée principalement par la forme du châssis sophistiqué et léger et carrossé en interne car les panneaux d'aluminium enveloppent au plus près les composants mécaniques. Le résultat est néanmoins visuellement agréable ....





L'habitacle intérieur de la superbe OSCA 1600 SP a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. Bien que ce soit une stricte deux places, l'habitabilité est suffisante pour que la voiture puisse être utilisée confortablement en course. Bien que son intérieur soit en grande partie dicté principalement pour une utilisation sportive de compétition, toutes les commandes sont bien disposées et facilement accessibles. Le tableau de bord est fonctionnel tout en restant minimaliste. L'ambiance respire la course ....





Sous son capot, l'étonnante Osca 1600 SP accueille pour la mécanique un bloc 4 cylindres en ligne double arbre à cames avec une culasse de 8 soupapes de 1568 cm3 de cylindrée. Avec une alimentation par 2 carburateurs Weber 45 ce moteur développait 140 chevaux pour un couple de 152 Nm à 5500 t/mn. La transmission était épaulée par une boîte à quatre rapports manuelle autorisant des performances élevées et une vitesse de pointe de 220 km/h ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 4 cylindres en ligne
  • Cylindrée : 1.6 Litres
  • Puissance : 140 chevaux
  • Couple : 152 Nm à 5500 t/mn
  • Vitesse : environ 220 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Osca
- © jp-echavidre - © Motorlegend






JPBlogAuto

vendredi 4 janvier 2019

Ugo Zagato Carrossier Designer









La société Zagato est une entreprise italienne spécialisée dans la conception et la réalisation de carrosseries automobiles créée à Milan en 1919 par Ugo Zagato qui est aujourd'hui devenue célèbre et réputée pour ses conceptions légères et son design d'avant-garde ....





Ugo Zagato le fondateur de la Carrosserie Zagato a perdu son père à l'âge de 15 ans ce qui l'a forcé à émigrer en Allemagne et à travailler dans la métallurgie à Cologne. Il revient en Italie pour son service militaire et rejoint ensuite le Carrossier Varesina tout en poursuivant des études à l'école de design Santa Maria. Au cours de la Première Guerre mondiale, il s'installe à Turin et rejoint le constructeur aéronautique Pomilio. Il a fondé la Carrozzeria Ugo Zagato & Co. à Milan où il a noué des liens étroits avec Alfa Romeo. Son atelier a été détruit et reconstruit après la Seconde Guerre mondiale ....





La Carrosserie Zagato a dès ses débuts très rapidement mis en œuvre des techniques de constructions aéronautiques que son fondateur Ugo Zagato connaissait bien pour avoir lui même travaillé pendant la Première Guerre mondiale dans l'industrie aéronautique. En effet, les voitures carrossées par Zagato disposaient d'un design moins conventionnel que ce qui se faisait à l'époque dans le milieu de l'automobile tout en étant plus légères et en offrant un profil aérodynamique ....





Si elle apparaît aux yeux du grand public non initié comme une maison secondaire moins réputée, la Carrosserie Zagato a pourtant joué pour les connaisseurs, par sa personnalité originale et sa production, un rôle qui dépasse très largement la notoriété de beaucoup d'autres carrossiers. Sportivité, légèreté et aérodynamique seront les valeurs distinctives des Zagato. Le caractère particulier de ces voitures s'affirme dès les débuts avec les Alfa Romeo 1500 et 1750, qui, grâce à leurs victoires aux Mille Milles, apportent la renommée aux voitures frappées du Z ....





Après la guerre, installée dans sa nouvelle usine fraichement reconstruite, la Carrosserie Zagato innove avec sa carrosserie panoramique conçue par le styliste Vieri Rapi, sur la base d'une étude pour Isotta Fraschini. La seconde moitié des années cinquante est marquée par les Abarth 750 et 1000, grâce auxquelles l'entreprise connaît un important développement. Puis viennent les belles Alfa Romeo Giulietta Sprint Z, l'une des plus célèbres Zagato, ainsi que la Lancia Appia et l'insolite Osca GT dotée du double bossage sur le toit qui va devenir un signe distinctif très réputé de la marque ....





L'activité de la Carrosserie Zagato connaîtra un boom dans les années 1950 et 1960, surtout avec l'essor des voitures GT - Grand Tourisme avec des modèles pour Fiat, Bandini, Bristol, Maserati, Lancia, Abarth, AC, sans jamais oublier le véritable amour que vouait Zagato pour les modèles Alfa Romeo qui seront habillées avec des lignes filantes et aérodynamiques, caractéristique de toutes les carrosseries Zagato. Mais l'entreprise s'intéresse également aux marques anglaises, signant entre autre la célébrissime Aston Martin DB4 GT, l'un des chefs-d'œuvre de la maison ....





Au cours des années 1970, Zagato accède à une nouvelle dimension, celle de la production industrielle. La maison marche à fond, produisant mille voitures par an, dont la Lancia Flavia Z à la ligne singulière et l'Alfa Romeo Junior, dernière voiture dessinée par le grand styliste Ercole Spada. Après une période un peu plus difficile après le premier choc pétrolier, Zagato revient à des tâches plus nobles en créant la Maserati Biturbo Spider, puis les superbes Aston Martin Vantage et Volante ....





Actuellement la société Zagato est dirigée par Andrea Zagato, petit-fils du fondateur. La société a son siège à Rho, dans la banlieue Ouest de Milan et dispose d'un site industriel de 23.000 mètres carrés, dont 11.000 d'ateliers couverts. Les Zagatos sont toujours des voitures innovantes, et bon nombre des solutions techniques et stylistiques proposées par ce carrossier sont encore visibles dans les voitures actuelles du monde entier comme par exemple des modèles pour BMW, Spyker, Bentley, Lamborghini, ou Mostro. Mais surtout, ces voitures ont une forte personnalité et sont donc facilement reconnaissables comme si elles avaient depuis toujours été conçues de la même et unique main ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Motorlegend
© - Coachbuild © - Zagato





JPBlogAuto

vendredi 25 mai 2018

Ercole Spada - Designer









Ercole Spada est un célèbre designer automobile Italien de voitures et de carrosseries spécifiques automobiles. Ses créations les plus notables ont été faites dans les années 1960, pour la fameuse maison de design Zagato chez qui il était styliste en chef. Durant cette période, il réalisera plutôt des voitures sportives pour Aston Martin, Ferrari, Maserati, Alfa Romeo, Abarth, Fiat ou Lancia ....





Ercole Spada, né le 26 août 1938 à Busto Arsizio près de Milan, est le fils d'un ingénieur d'usine textile. Après avoir fréquenté l'école primaire et secondaire ou il va effectuer un parcours plutôt classique, il va ensuite s'inscrire à l'Institut technique Feltrinelli de Milan, en 1956 pour effectuer des études supérieures afin d'étudier l'ingénierie industrielle, ayant compris qu'il pourrait combiner son double amour de l'automobile et de l'ingénierie à une carrière dans l'une des "carrozzerias italiennes" très en vogues à l'époque. Sa grande passion étant l'automobile, il avait en fait passé une grande partie de sa jeunesse à les dessiner et donc ce choix pour ses études s'était imposé ....





Après s'être libéré de son service militaire, Ercole Spada rejoint très vite Zagato, en février 1960. Faisant suite à cette embauche aussi simple que subite, le jeune Ercole va travailler pour Zagato de 1960 à 1969 dans ces années ou la ligne de certaines voitures est la plus importante et reconnue dans l'histoire du design de Milan. Ce sont ces quelques années qui vont devenir quasiment les plus importantes pour ce jeune designer et qui vont l'emmener à signer quelques unes des plus belles voitures du monde pour affirmer sa réputation durant l'âge d'or du carrossier italien Zagato ....





Dés ses débuts chez Zagato, on va laisser le jeune Ercole Spada faire ses gammes afin de le tester sur une variante de la Bristol 406 S. Mais très vite, la direction va lui confier son tout premier modèle avec la création de la superbe Aston Martin DB4 GT Zagato devenue de nos jours mythique et cultissime. En fait ce dessin de Spada est aujourd'hui reconnu comme quasiment parfait par tous ses collègues designers ainsi que par les générations de nouveaux créateurs. C'est aussi à cette époque qu'il dessine de superbes Alfa Roméo, Osca, Lancia, Lamborghini, Rover et même Volvo ....





Ercole Spada quitte finalement Zagato en 1970 pour rentrer comme Designer en chef chez Ghia, la filiale spécialisée en stylisme du géant américain Ford pour qui il réalisera plusieurs études de prototypes telles que la Ford GT 70 ou même certaines versions de Mustang. En 1972, Ercole va devenir chef du style chez Iso Rivolta. En 1976, après une brève période chez Audi, il vient chez BMW occuper le rôle de designer en chef où se développe deux modèles, la Série 5 et la Série 7 dont on se souviennent encore très tendrement aujourd'hui, et qui ont contribué au succès de BMW à l'époque ....





En 1983, Ercole Spada quitte BMW et retourne en Italie pour l' I.DE.A. Institute, qui a collaboré à la création de certaines voitures Fiat, Lancia et Alfa Romeo comme la Fiat Tipo, la Lancia Dedra, l'Alfa Romeo 155, et la version à trois portes de la Lancia Delta. Il participe également a la création de la Ferrari PPG Pace Car et aussi quelques modèles étrangers pour Nissan ou Daihatsu ....





A partir de 1993, Ercole Spada devient consultant particulier pour le "Centrostile Zagato Ferrari". La politique interne et la bureaucratie envahissante du début des années 2000 vont peser sur les épaules d'Ercole qui décide finalement de rejoindre son fils, Paulo Spada, pour créer leur société indépendante Spadaconcept, une nouvelle maison de conception visant l'automobile et le design industriel. En 2007, ils vont présenter la sublime GT supercar Spada Codatronca TS ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Ercole Spada
© - YouTube © - Conceptcar



Ercole Spada - Designer ...



Ercole Spada - Designer ...





JPBlogAuto

- page 1 de 4