Mot-clé - Kia

Fil des billets

vendredi 7 janvier 2022

Kia Ev6 GT - 2021









Kia est le nom d'un constructeur automobile sud-coréen, créé en 1944 par John Kia-Key’s via sa société Kyungsung Precision Industry dont le siège social est établi à Séoul. Kia est rachetée en mars 1999 par son principal concurrent, Hyundai Motor. Kia Motors Company est actuellement le plus ancien constructeur automobile de Corée qui emploie plus de 32.000 personnes sur douze sites de production à travers le monde. En 2021, Kia Motors Company devient Kia ....





Explosion des prix des carburants, mise en place des zones à faibles émissions ZFE dans les grandes villes, rarement la tentation de passer à l’électrique n’avait été aussi forte. D’autant que l’offre des constructeurs s’est grandement étoffée ces derniers temps. Dernier modèle fraîchement débarqué chez les concessionnaires, la Kia EV6. Une “nouveauté majeure”, pour reprendre les termes du constructeur coréen, qui s’est donné les moyens pour faire de ce modèle électrique un sérieux concurrent du Tesla Model Y, la référence du moment ....





Le design de cette Kia Ev6 fait preuve d’une forte personnalité par ses dimensions. Il mesure 4,70 mètres de long (en finition GT Line) pour 1,89 mètre de large, contre 4,78 mètres et 1,85 mètre pour le SUV américain. Comme ses deux rivaux, l’EV6 repose sur une plateforme spécifique dédiée à l’électrique. La Kia EV6 existe en transmission intégrale et en propulsion. Entre berline 5 portes et SUV, la Kia EV6 est désignée comme un crossover par son constructeur ....





L'étonnante Kia Ev6 GT-Line se distingue extérieurement par ses boucliers et éléments de bas de caisse spécifiques. Mais aussi par ses vitres arrière surteintées, ses projecteurs Full Led matriciels et ses 4 clignotants dynamiques. Présenté dans une peinture métallisée nacrée, le modèle repose sur des jantes de série 19 pouces en alliage montés avec des pneus Kumho aux flancs épais (235/55 R 19). C'est un crossover 100 % électrique qui ouvre une nouvelle ère et s’impose comme la référence pour les années à venir. Son design séduisant et distinctif ne manquera pas de susciter votre inspiration ....





A bord de l'insolite Kia Ev6, on se croirait un peu dans une Mercedes Classe A avec les deux écrans placés l’un à côté de l’autre. La présentation est moderne et le tunnel central “flottant”, en plus d’être original, a permis de dégager un espace de rangement suffisamment grand pour y mettre un sac à dos. Kia est également parvenu à réduire considérablement le nombre de boutons sur la console centrale sans sacrifier l’ergonomie. Son secret ? La présence d’un petit écran sous les aérateurs qui permet de passer facilement des réglages de la climatisation à ceux de la navigation. Avec la finition GT-Line, le conducteur bénéficie de l’affichage tête haute en réalité augmentée ....





L’intérieur des Kia EV6 GT-Line se distingue facilement grâce à sa sellerie en suédine et cuir artificiel, et à la présentation de son pédalier façon aluminium. Chauffants aux 4 places depuis le niveau inférieur Air Design, les sièges sont en plus ventilés et réglables électriquement à l’avant. Celui du conducteur bénéficie d’une mémoire de position. L'espace intérieur est agréable grâce à une habitabilité aux places arrière très généreuse. Et si l’EV6 a perdu la banquette coulissante de sa cousine la Hyundai Ioniq 5, elle a conservé ses dossiers inclinables permettant de se reposer lors de longs trajets ....





La Kia EV6 repose sur une plateforme spécifique dédiée à l’électrique. Mais elle reste l’une des rares sur le marché - avec Audi et Porsche - à reposer sur une architecture à 800 Volts, autorisant une recharge éclair sur les bornes rapides. La Kia EV6 est proposée avec un seul pack de batteries de 77,4 kWh de capacité, mais deux offres de moteurs, un simple de 229 chevaux sur l’essieu arrière en propulsion, et un double sur chaque essieu de 325 chevaux en quatre roues motrices. L'EV6 affole les chronos dans sa version à deux moteurs. Le 0 à 100 km/h est réalisé en à peine 5 secondes et les dépassements ne sont qu’une formalité. En conduite normale, il est possible de rester sous une consommation de 20 kWh/100 km sur autoroute, autorisant une autonomie suffisante pour de longs trajets. D’autant que la Kia EV6 impressionne par sa rapidité de charge. En moins de 20 minutes, sa batterie peut passer de 10 à 80% d’autonomie sur une borne rapide Ionity. Une rapidité qu’elle doit à son architecture à 800 Volts mais aussi à sa puissance de charge de 239 kW, l’une des meilleures valeurs du marché actuellement ....


Caractéristiques techniques :

  • Énergie : électrique
  • Moteur : 2 (un sur chaque essieu)
  • Capacité de la batterie : 77,4 kWh
  • Puissance : 325 chevaux
  • Couple : 350 Nm





La Kia Ev6 GT ...



Sources : © - Wikipedia © - Google Images © - Kia © - AutoHebdo © - Challenges
© - Turbo © - Capital © - AutoPropre







JPBlogAuto

vendredi 9 juillet 2021

Changements de logos à gogo









L’automobile vit actuellement la plus profonde mutation de toute son histoire. Entre l’électrique et l’autonome, la voiture ne sera plus jamais comme elle l’a été depuis 150 ans. Les constructeurs veulent accompagner cette mutation et ils doivent montrer qu’ils s’inscrivent dans ce changement pour la modernité. Alors, pour redorer une image un tantinet ringarde, et la remettre au goût du moment, un changement de logo est finalement l’opération la plus simple, et la moins chère ....





En fait, c’est une épidémie, ou plutôt le signe des mutations en cours. De Fiat et Volkswagen à Nissan, en passant par BMW, Dacia et Toyota, ou aussi GM, Ford et Kya ou encore Renault et Peugeot, toute la planète auto est en train de changer de logo comme de nombreux autres grands groupes du secteur, ces dernières années ....





C'est un enjeu de taille car ces symboles sont en effet très importants pour les marques. Ce n’est pas un hasard, de nombreuses autres grandes entreprises du secteur ont elles aussi changé de logo, ces dernières années, car cette représentation graphique, symbole d’une marque, concentre beaucoup d’enjeux ....





De la virgule pour Nike, en passant par la pomme croquée d’Apple, le crocodile de Lacoste ou le “M” de McDonald’s, les logos sont ancrés dans l’imaginaire collectif et donc nos habitudes de consommation, tant ils incarnent à eux seuls l’identité visuelle des marques auprès du public. Abstraits, mascottes ou pictogrammes, ce sont les premiers éléments distinctifs qu’un client voit ou se remémore. Il ne s’agit pas que de beaux visuels, mais ils fondent le socle de l’entreprise et sont porteurs de sens : activité, services, valeurs, style. Le changement de logo d'une marque est donc une chose très sérieuse à étudier avec soin ....





Un logo dans le secteur automobile, c’est un signe minuscule qui doit encapsuler les valeurs et les projets de la marque ou de l’entreprise, c’est la substantifique moelle d’une organisation ou d’une marque. Comme il concentre beaucoup d’enjeux, ce logo est particulièrement difficile à concevoir car il doit répondre à beaucoup d’injonctions, être clair, lisible, compréhensible, signifiant, différenciant, avoir de l’impact visuellement et émotionnellement, et surtout il doit être l’expression d’un projet de marque ....





Dans le secteur automobile, les marques modifient rarement leur logo. Une fois par décennie, tout au plus. Car le logo est, avec la calandre, le signe distinctif permettant de reconnaître la marque d’une voiture au premier regard. Et le choix de changer de logo intervient donc le plus souvent à un moment clé de leur histoire ....





Le point commun de tous ces nouveaux changement de logos tient dans une appellation “Flat Design”, qu’on pourrait traduire par “dessin plat”. L’idée est d’abandonner l’effet 3D qui donnait du relief aux logos ....





Cette nouvelle tendance est baptisée " Rétrofuturisme " ou l'art de rappeler le passé tout en donnant l'idée de la modernité. Dans le cas de la majorité des constructeurs, le nouveau logo conserve l’essentiel des acquis de la marque mais veut affirmer l’entrée de la firme dans l’ère de la voiture électrique. Il arrive un moment où l’on s’aperçoit que le logo de l’entreprise a vieilli, qu’il ne reflète plus l’image réelle et souhaitée et donc qu'un rafraichissement s'impose ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - AutoMania © - DNA © - VivaCar






JPBlogAuto

vendredi 27 novembre 2020

One Automotive Groupe











OneAutomotive Groupe est une entreprise un peu spéciale dans le secteur de l'automobile. En effet cette nouvelle société est dirigée par les frère et sœur Elvira et Ignace Laenen de Geel, petite ville néerlandophone de Belgique située en Région flamande dans la province d'Anvers. Idéalement située en région Campine, cette société familiale d'importation d'automobile touche plusieurs pays européens comme la Hollande, la Belgique, l'Allemagne, le Luxembourg et la France ....





L’histoire de la société remonte à 1975 lorsque le père, M. Laenen, garagiste de son état, commence à vendre en région Campine des Subaru, marque japonaise encore assez méconnue à l'époque. Il n’a pas fallu longtemps avant que le garage Laenen se lance aussi dans l'importation et la vente de voitures neuves étrangères peu connues. Dés 1993, une autre étape est franchie dans le domaine de la distribution de marques avec Kia cette marque coréenne nouvellement arrivée dans le paysage automobile ou également la marque Malaisienne Proton. A partir de 1995, il vend également des véhicules Seat dont Volkswagen est devenu le partenaire industriel et commercial ....





A côté de leur garage, qui n’est plus lié à une marque en particulier, la famille a lancé OneAutomotive Groupe afin de se spécialiser dans l’importation de voitures chinoises. Il y a une vingtaine d’année, les premières voitures chinoises sont apparues sur le marché européen, mais celles-ci se sont vite avérées inaptes à concurrencer les marques indigènes et ce, d’autant plus que le marché européen est très exigeant. Depuis lors, les marques chinoises rattrapent doucement leur retard et commencent à se diffuser dans la vieille Europe, il était donc clair que la famille Laenen ne pouvait pas ignorer cet engouement automobile pour les productions de l’Empire du Milieu ....





Aprés avoir entendu parler de la marque BID qui a été choisie pour une flotte de taxi à Bruxelles, ou également de Thunder Power et sa petite Chloé, OneAutomotive Groupe se lance dans l’importation de DFSK et BAIC, deux marques chinoises qui continuent leur montée en puissance en Europe et qui sont donc dorénavant officiellement distribuée. Après une solide étude de marché, il s'est avéré que ces deux marques chinoises, pratiquement inconnues en Europe, produisent pourtant des millions de voitures chaque année sur leur marché intérieur. Le choix était donc décidé car il semble judicieux et prometteur ....





OneAutomotive Groupe, s'est aussi décidé sur ce choix car ce sont des constructeurs qui ont beaucoup à offrir malgré leur faible visibilité en Europe. BAIC détient 10 % des parts de Daimler AG et DFSK est actionnaire de PSA à hauteur de 14,7 %. Ces deux marques n’ont en fait rien de petits poucets. Elles ont notamment profité de la politique chinoise imposant aux constructeurs étrangers de former une joint-venture avec une marque locale pour entrer sur le marché chinois. BAIC Motors produit ainsi notamment des Hyundai et des Mercedes pour le marché chinois. DFSK de son côté est né en 2003 de la collaboration entre les groupes Sokon et Dongfeng Motors partenaire de PSA et Honda pour le marché chinois ....





Pour le moment, l’offre de OneAutomotive Groupe débute avec trois modèles thermiques : les DFSK Fengon (SUV coupé) et DFSK Glory 580 (SUV à 7 places) ainsi qu’avec le BAIC X55 (SUV moyen). Mais cette première vague sera très rapidement suivie par une avalanche de modèles électriques. On sait notamment déjà que le DFSK Serie 3 électrique équipé d’une intéressante batterie lithium-fer-phosphate de 54 kWh devrait vite arriver. Parallèlement, la demande de véhicules électriques augmente et ne fera que s’intensifier dans le futur car les grandes flottes devront délaisser le diesel. Dans ce cadre, pas moins de quatre véhicules électriques BAIC et DFSK seront proposés au cours des six prochains mois ....





L'objectif de OneAutomotive Groupe est de réduire les coûts et d’en faire profiter les clients. L'entreprise est soutenue dans ce sens par les marques qu'ils importent. Les voitures affichent des tarifs bas, sont bien équipées et reçoivent une garantie de 5 ans sans limitation de kilométrage. En outre, les constructeurs BAIC et DFSK sont vraiment ambitieux et fournissent et offrent de la qualité grâce à leur expérience, d’abord en tant qu’assembleur et maintenant en tant que véritable constructeurs. Chaque année, BAIC produit environ 2.250.000 voitures pour différentes marques automobiles et maintenant la marque dispose aussi de sa propre gamme. DFSK a été lancé en 2002 comme joint-venture entre Dongfeng et Sokon. Une grande partie de sa production ne concerne pas ses modèles propres, mais sont une conséquence de joint-ventures avec d’autres marques comme Honda, Nissan, Citroën, Peugeot, Renault et Kia ....






Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Vroom
- © Link2fleet - © AutoMania




JPBlogAuto

vendredi 24 avril 2020

Le système Alerte Rappel de Siège Arrière







rear00.jpg



Malheureusement, pendant les mois d’été, des enfants meurent chaque année parce qu’ils sont laissés dans une voiture surchauffée. Ceci est bien heureusement fait de manière non intentionnelle par les parents, mais parfois cela se produit hélas aussi consciemment. En effet certains parents sous-estiment les effets de la chaleur qui peut se produire dans la voiture en très peu de temps et ne voient donc aucun problème s’ils veulent faire une course pendant que l’enfant fait une sieste sur le siège arrière. L'année dernière, selon les données de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), ce comportement incroyable aurait provoqué aux États-Unis 53 décédés d'enfants des suites d'un coup de chaleur alors qu'ils étaient assis dans un véhicule ....





Si ce genre de fait divers peut nous paraître hallucinant, pour mettre fin à de tels drames, l'Association Internationale des Constructeurs Automobiles s'est engagée volontairement à installer des Systèmes de Rappel des Sièges Arrière aussi appelés « Rear Seat Reminder » qui sauvent des vies dans pratiquement toutes les voitures et utilitaires d'ici l'année modèle 2025 au plus tard, plutôt que d'attendre le vote des règles et les lois des gouvernements qui prennent traditionnellement et suivant les pays entre quatre et huit ans pour être finalisées ....





Le principe du Rappel de Siège Arrière est simple. Dès que le moteur est coupé, un message d’avertissement apparaît sur le tableau de bord et un signal d’alarme retentit. Ainsi, le conducteur sera rappelé de vérifier le siège arrière avant de quitter son véhicule. La fonction est activée après l’ouverture ou la fermeture d’une des portes arrières. Ce dispositif peut sembler banal, mais est tout sauf inutile car malheureusement chaque année, de très jeunes enfants ou des animaux domestiques trouvent la mort à la suite de la distraction, de l'inconscience ou du je-m'en-foutisme de leurs parents ....





Le système qui est un tout nouveau cap dans le domaine de la sécurité s'active automatiquement au début de chaque trajet lorsque les portes arrière sont ouvertes ou fermées. Rien ne remplace cependant la grande vigilance des parents, comme le martèle tous les constructeurs automobiles, qui précisent que c'est une évidence qu’il convient quand même de remettre en avant et que ce sera toujours mieux que le plus perfectionné des systèmes ou des dispositifs techniques ....





Tous ces dispositifs ne sont donc que de simples appareils, aussi sophistiqués et performants soient-ils, qui aident simplement les parents et les gardiens à se rappeler de vérifier le siège arrière lorsqu'ils sortent pour s'assurer qu'aucun enfant ou animal n'est laissé dans une voiture. Les constructeurs automobiles partant de ce constat se sont donc réunis pour développer une voie à suivre, qui non seulement intègre les systèmes actuels existants, mais soutient également de nouvelles approches encore plus innovantes ....





Au cours de ces quatre ou cinq dernières années, diverses marques de voitures, comme par exemple Buick, Cadillac, Chevrolet, GMC, Hyundai, Kia, Nissan ou Subaru et d'autres ont mis en œuvre une certaine forme de technologie d'alerte de siège arrière. Les notifications, qui sont déclenchées lorsque la voiture détecte le poids sur le siège arrière, peuvent être vues à travers le combiné d'instruments du tableau de bord ou entendues avec un son audible, ou les deux ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © AutoManie - © AutoWeb - © Subaru






JPBlogAuto

- page 1 de 3