Mot-clé - Volkswagen

Fil des billets

vendredi 9 octobre 2020

Les 125 ans de Skoda











La marque Skoda Auto, usuellement nommée Skoda, est un constructeur automobile tchèque créé en 1895, sous le nom de Laurin et Klement et appartenant depuis 1991 au groupe allemand Volkswagen AG. Si le groupe industriel Skoda existe depuis 1869, la division automobile n’apparaît que 50 ans plus tard, et il faudra attendre 1926 pour voir le nom de la marque sur une voiture de série ....





La division automobile voit le jour en 1919. Pendant sept ans, elle survit grâce à la production de camions. Mais à la fin de l’année 1924, l’entreprise rachète au constructeur français Hispano-Suiza la licence de son torpédo H6B, sorti en 1919. Quelques dizaines d’exemplaires seront construits entre 1926 et 1930. En 1925, Skoda rachète Laurin et Klement, l’un des trois grands constructeurs locaux de l’époque, fondé en 1895. L’usine de ce dernier, située dans la petite ville de Mladá Boleslav, servira donc de siège social à Skoda Auto. Après un déclin causé par la grande dépression, Skoda présente une nouvelle gamme de voitures dans les années 1930 qui différait sensiblement de ses réalisations précédentes ....





Pour l'histoire, après avoir célébré 120 de production de moteurs en 2019, Skoda fête son 125ème anniversaire en 2020. Le constructeur tchèque a en effet été fondé en décembre 1895 sous le nom Laurin et Klement (L&K) par Václav Laurin et Václav Klement. Ses premières activités furent la construction et la réparation de vélos et autres bicycles sans moteur. L'entreprise installa un moteur sur l'un de ses deux-roues pour la première fois en 1899 puis lança sa première automobile, la Voiturette A, en 1905. Cela fait donc 115 ans que l'entreprise produit des voitures. L et K fut intégré au groupe d'ingénierie mécanique Skoda en 1925. La production de moteurs en série débuta en 1929 ....





L’éventail de produits du constructeur comprend non seulement une offre de véhicules motorisés mais également une large gamme de vélos. La production de vélos est à l’origine de la réussite de Skoda depuis sa création en 1895. Quoi de plus naturel pour le constructeur tchèque que de commémorer ses racines historiques à l’occasion de la Journée mondiale du vélo ? Pour son 125ème anniversaire, la marque garde un lien particulièrement étroit avec le cyclisme - et pas seulement grâce à son partenariat de longue date avec le Tour de France. Sa gamme actuelle de vélos comprend 17 modèles différents dont des vélos pour enfants, des vélos de ville, des VTT ainsi que des vélos de course et des vélos électriques. Enfin, un vélo pliable extrêmement pratique, s'intégrant parfaitement dans le coffre de n’importe quel véhicule, représente l’offre « Simply Clever » de la gamme ....





Après une carrière aussi riche mais inévitablement en dents de scie, Skoda a connu un nouveau souffle lors de son rachat par le groupe Volkswagen en 1991. Suivant les tendances actuelles de l'industrie automobile, la marque entre actuellement dans une nouvelle phase de son histoire en se lançant dans l'électrification et les services de mobilité. Après une première incursion dans le domaine du "zéro émission" en 2019 avec une version électrique de sa citadine Citigo, Skoda s'apprête à lancer son premier modèle électrique à n'être pas dérivé d'une auto préexistante. Il s'agira d'un SUV "coupé" dérivé du concept-car Vision iV, dont la présentation est annoncée pour le premier semestre 2020 ....





Afin de célébrer ce 125ème anniversaire dignement, Skoda a construit un pavillon d'exposition spécial baptisé "Autostadt" à Wolfsburg. Les visiteurs du pavillon Skoda d’Autostadt pourront donc profiter d’un voyage dans le temps lors de l’exposition spéciale « From Heritage to the Future », qui les emmènera dans une incroyable découverte à travers l’histoire de la marque depuis sa création en 1895 par Václav Laurin et Václav Klement jusqu’à son entrée dans l’ère de la mobilité électrique. Lors de cette exposition, les concepts Skoda VISION iV et Skoda CITIGOe iV entièrement électriques seront également exposés. Cette dernière est une citadine qui a été lancée au début de cette année en tant que premier véhicule de série entièrement électrique de Skoda ....





Les 125 ans de Skoda ...



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Skoda Auto - © AutoPlus




JPBlogAuto

vendredi 31 juillet 2020

Auto-Union 1000 SP Coupe - 1958











Au début des années 1930, alors que Daimler-Benz, le constructeur des Mercedes, affiche une santé florissante, les petits constructeurs allemands souffrent gravement de la crise. Le PDG de DKW, a alors l'idée, en 1932, de fédérer quatre anciennes marques automobiles allemandes, Audi, DKW, Horch et Wanderer, sous le sigle Auto Union AG, d'où le logo aux quatre cercles, et d'installer cette nouvelle firme à Chemnitz, en Saxe. La compagnie a donné naissance à la marque Audi actuelle, filiale du groupe Volkswagen ....





La seconde guerre mondiale fait perdre deux usines à la marque qui se refonde en 1949 à Ingolstadt, mais malgré la grande qualité des autos, les ventes sont en berne car Auto Union, qui fabrique alors des automobiles de grande qualité, souffre d’une image démodée auprès de la jeune clientèle. En 1957 Daimler-Benz rachète finalement Auto Union pour la rajeunir est la remettre au goût du jour. En septembre 1957 on présente donc la belle Auto Union 1000 SP au salon de Francfort. Le but est d’aller marcher sur les plates-bandes de la Volkswagen Karmann-Ghia Type 14 avec un style moderne, des performances correctes et un prix moins élevé que la 190 SL Mercedes ....





Le design de la carrosserie de l'étonnante Auto Union 1000 SP qui est fabriquée par la Carrosserie Baur de Stuttgart est très inspiré des Ford Thunderbird américaines de 1955, dont elle reprend en particulier les ailes avants et arrières, et les feux arrières ronds. La calandre reprend clairement le même dessin que la Ford et même les ailes arrière qui se prolongent vers le haut par de fins ailerons. Que des codes “sexy” de l’époque et surtout, très en vue dans une Europe qui s’est entiché de la culture venue d’outre-atlantique ....





L'insolite Auto Union 1000 SP propose toutefois des atouts non négligeables comme par exemple le châssis robuste de la précédente F93, un train arrière abaissé de 20 mm et des amortisseurs durcis, un pare-brise panoramique, un pavillon de toit ayant toutes les apparences d’un hard top, la découpe très basse du passage de roue arrière qui masque avec plus d'élégance une grande partie de celles-ci. Autant d'éléments même si ils sont discrets qui finalement sont censés séduire les jeunes nouveaux clients ....





Finalement, ce nouveau modèle est plébiscité pour son esthétique très réussi, et belle la Auto Union 1000 SP rencontre le succès, car c’est toute une génération de jeunes allemands qui rêve de la posséder. Un bonheur n’arrivant jamais seul, sa conduite est plaisante et nerveuse. La bonne conception de l’auto, avec une caisse assez large et un centre de gravité très bas, lui permet d’offrir une excellente tenue de route plutôt bien appréciée ....





L'habitacle intérieur de la jolie Auto Union 1000 SP est assez luxueux pour une voiture d'après guerre censée être vendue à petit prix. La sellerie, de qualité tout à fait élégante est composée de cuir et de moquette. Les détails ont été vraiment soignés, en particulier au niveau des finitions. Le tableau de bord comprend une instrumentation assez complète regroupée dans deux gros compteurs positionnés devant le pilote sur une planche de bord peinte au couleur intérieure de la voiture. On y trouve également une radio de série et un jolie volant deux branches avec un cerclage chromé intérieur pour l'avertisseur ....





Sous le capot de la belle Auto Union 1000 SP les ingénieurs germaniques chargés de la technique ont choisi de rester fidèles à sa tradition DKW. Ils ont donc équipé la voiture du moteur DKW 3 cylindres en ligne deux temps de 981 cm³ de cylindrée qui doté d’un carburateur double corps inversé Zenith développe une puissance de 62 chevaux. La transmission est assurée par une boîte à quatre rapports qui est actionnée au volant à l’américaine le tout permet à la voiture d'atteindre environ 145 km/h, une vitesse tout à fait honorable à l'époque ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : essence
  • Moteur : 3 cylindres en ligne
  • Cylindrée : 981 cm3
  • Puissance : 62 chevaux en deux temps
  • Vitesse : 145 km/h





Auto-Union 1000 SP Coupe - 1958 ...



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Auto-Union - © StubsAuto - © JP Echavidre




JPBlogAuto

vendredi 5 juin 2020

Erwin Leo Himmel - Designer









Erwin Leo Himmel est un designer automobile autrichien très talentueux qui est né le 9 avril 1956 à Graz une petite ville proche de Leibnitz dans la province de Styrie en Autriche. Plutôt méconnu du grand public, il est pourtant souvent cité aujourd'hui par les spécialistes du design automobile comme l'un des premiers à avoir reconnu l'importance future d'un design de marque cohérent dans l'industrie automobile ....





Erwin Leo Himmel après des études primaires plutôt classiques va ensuite se diriger vers des études secondaires pour finalement enchainer sur des études d'architecture à l'Université de Technologie de Graz. C'est au cours de la deuxième année de ses études d'architecte, qu'il a lu un article sur le design automobile, où il a découvert l'existence du métier de designer automobile ....





Erwin Leo Himmel à la suite de ce coup de foudre, a appris à dessiner des voitures en copiant des dessins qu'il avait trouvés dans des magazines. Il s'est entraîné pendant plus d'un an et est devenu de plus en plus libre et précis dans son style. Le fait de se consacrer à cette activité de dessin automobile parallèlement à ses études va ainsi lui permettre de créer progressivement ses propres modèles de voitures qui vont lui être utiles pour constituer son premier book ....





Après avoir préparé un portfolio de ses propres créations, Erwin Leo Himmel a postulé pour un emploi de designer automobile en Allemagne. Remarqué par Audi, Ford et Volkswagen, il va décider de quitter ses études et va accepter le poste chez Audi. L'ancien concepteur en chef d'Audi Hartmut Warkuss a immédiatement vu son talent et son potentiel et lui a offert une bourse spéciale pour le Royal College of Art de Londres ....





Erwin Leo Himmel a suivi le programme complet de master de deux ans et a obtenu son diplôme en 1981 en tant que «Master of Design». Diplôme en poche, il est revenu au centre de design d'Audi à Ingolstadt , en Allemagne, et a commencé sa carrière. Dès 1982, la responsabilité de l’ensemble des modèles d’Audi lui fut confiée qu'il s'agisse de la 80, de la 100, de la V8, des coupés et cabriolets, en fait pratiquement toute la gamme de modèles du milieu des années 1980 au milieu des années 1990. En 1994, il réalisa pour le compte du groupe Volkswagen la première expérimentation d’externalisation du design. C’est ainsi que fut élaboré le Design Centre Europe (DCE) à Sitge en Espagne ou il dirigea l’élaboration de modèles pour les marques Volkswagen, Audi, SEAT, Skoda ....





En 1999, Erwin Leo Himmel refusa de prendre la direction du design chez Skoda afin de monter sa propre affaire. C’est ainsi que naquît Fuore Design, une équipe d'environ 35 personnes de 8 nationalités différentes situé à Barcelone. Il travailla alors étroitement avec le groupe Mitsubishi pour lequel il réalisa les modèles Mitsubishi Pajero Evolution et Pajero Evolution 2+2 présentés respectivement à Francfort en 2001 et Genève en 2002. Un de ses autres clients à cette époque est Subaru, marque pour laquelle il dessine le concept car Subaru B11S présenté à Genève en 2003 ....





En 2003, Erwin Leo Himmel présente sa première création sous sa propre marque, la Fuore XF 10, puis quelques mois plus tard, à Genève, la Fuore BlackJag. Mais après une mauvaise conjoncture, face au manque de perspectives économiques, il choisit courant 2007 de liquider sa société Fuore Design International. En 2010, il est à l'origine de la renaissance éphémère de la mythique firme espagnole Hispano Suiza, avec la Granturismo Coupé présentée à Genève en mars 2010. ....

Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - © - Erwin Leo Himmel © - Carcatalog





JPBlogAuto

lundi 25 mai 2020

Walter Gotschke Artiste Peintre









Walter Gotschke est un artiste peintre renommé autodidacte d'origine Autrichienne qui est né le 14 octobre 1912 à Bennisch, dans le district de Freudenthal, dans ce qui était alors la Silésie autrichienne qui appartenait à la Tchécoslovaquie nouvellement formée en 1918 après la perte de la Première Guerre mondiale. Sixième d'une famille nombreuse de sept enfants il sera dès son enfance obsédé par le dessin, il peint d'abord, des animaux de la campagne, puis à partir de onze ans ses premières automobiles ....





Walter Gotschke a suivi un parcours scolaire plutôt classique. Par la suite il à effectué des études supérieures entre 1928 et 1932, en étudiant l'architecture, la construction de bâtiments et l'ingénierie à l'école de construction technologique de la construction de Brno. Mais diplôme en poche, après avoir terminé ses études, Walter va donner une suite étonnante à sa carrière en choisissant de travailler comme artiste illustrateur commercial indépendant au lieu de travailler comme architecte ....





Au printemps 1938, en raison de la situation politique en Tchécoslovaquie après l'annexion de l'Autriche au Reich allemand, Walter Gotschke prend une nouvelle orientation professionnelle et part travailler pour les entreprises automobiles en Allemagne. En juin 1938, il obtient un emploi chez Daimler-Benz à Stuttgart . Son domaine de responsabilité comprenait des dessins techniques, des brochures et des publicités pour les moteurs d'aéronefs et de navires ainsi que des affiches de courses pour Mercedes-Benz célébrant les victoires des flèches d'argent ....





Après 1940, en raison des activités de guerre, il n'est plus question de promotion chez Daimler-Benz et Walter Gotschke est licencié. Il va alors travailler comme graphiste pour l'édition et la presse, jusqu'à son service militaire. De Juillet à Octobre 1941 il accompagne un régiment de chars lors de l'opération Barbarossa, jusqu'à Leningrad, en dessinant pour la revue Signal. En 1942, il reçoit le prix Carl Schnebel récompensant la meilleure illustration de guerre de l'année ....





Après guerre, en 1951 Walter Gotschke dessine pour une revue automobile des voitures d'inspiration américaine. Engagé en 1952 par Ford Allemagne il participera à la promotion de la nouvelle Taunus. Ensuite, il travaillera également pour de nombreuses firmes comme par exemple MAN, Magirus-Deutz, Schenk, Kässbohrer, Humboldt, Shell, Maybach, Gulf, Goodyear, Austin, Fiat, Nissan Marwitz-Brillen ou Volkswagen ....





Walter Gotschke avait pour tâche préférée de peindre des courses automobiles. Au cours de sa dernière période de vie, cela a évolué pour devenir son unique activité principale. Ses gouaches impressionnistes dépeignent non seulement le caractère typique de chaque pilote de course et son style de conduite, ainsi que l'authenticité d'un événement historique et de voitures fidèles dans les moindres détails, mais rendent également l'atmosphère de course palpable afin que l'on puisse presque entendre et sentir l'événement de son art ....





Au cours de sa dernière période de vie, Walter Gotschke a été honoré en tant qu'émérite par la distinguée Automotive Fine Arts Society . Son art a été présenté dans les plus grandes publications du monde entier, notamment Motor Revue, Sports Illustrated, Auto Motor und Sport et Automobile Quarterly. Membre de la Fine Art Society Automotive (AFAS) aux États-Unis, les collectionneurs automobiles commencent a s'intéresser à ses œuvres. En 1985 Gotschke perd la vue, il décédera en 2000 ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Walter Gotschke
© - Christies © - CarArt






JPBlogAuto

- page 1 de 21