Mot-clé - Giorgetto Giugiaro

Fil des billets

jeudi 5 novembre 2020

Volkswagen Golf 8 TGI - 2020











La Volkswagen Golf est un modèle d'automobile lancé par VW en 1974 afin d'amener un véhicule compact de 3,705 mètres de long et à hayon sur le marché. Elle est le troisième modèle à traction de la marque et a était dessinée par Giorgetto Giugiaro, elle sort en 1974 et remporta immédiatement le succès avec 30 millions d'exemplaires tous modèles confondus. Produite en 3 portes, 5 portes, cabriolet, break, ou SUV, elle a était motorisé en essence, diésel, électrique, hybride et même récemment dans sa huitième génération au gaz ....





Officiellement présentée le jeudi 24 octobre 2019, la 8ème génération de la compacte allemande propose en effet une motorisation au gaz naturel. Sous le label TGI, cette nouvelle génération de la Volkswagen Golf reste fidèle à la technologie GNV (Gaz Naturel pour Véhicule). Pour ce gaz la firme allemande a choisi la formule technique du gaz GNC (Gaz Naturel Comprimé) qui offre des avantages comme une consommation de carburant réduite de seulement 4,3-4,1 kg de gaz naturel par 100 kilomètres avec des émissions de CO2 de seulement 117-111 g/km ....





La Volkswagen Golf TGI repose sur une version optimisée de la plateforme de la Golf 7, cette nouvelle Golf arbore des dimensions quasi identiques. Elle mesure 4 284 mm de long, 1 789 mm de large et 1 456 mm de haut pour un empattement de 2 636 mm. Côté design, les changements sont bien plus importants. Si la silhouette de cette nouvelle Golf se révèle proche de sa devancière, la face avant affiche une véritable rupture avec les 7 générations précédentes. Inédites, les optiques se révèlent beaucoup plus étirées. Elles sont complétées par une large bande à LED reliant les deux feux et par une calandre en nid d’abeille ....





A l’arrière, la Volkswagen Golf TGI se dote de nouveau feux et d’un monogramme portant son nom au milieu du hayon. Au final le design demeure reconnaissable et classique, malgré l’adjonction d’une nouvelle signature lumineuse et un pavillon légèrement rabaissé à l’arrière. La barre chromée de la calandre vient rejoindre la signature lumineuse à LED, conférant un regard froncé à la Golf. Les boucliers avant et arrière se restent pour leur part très discrets, mais quelques détails comme les rappels couleur carrosserie à l’avant égayent un peu la présentation autrement bien classique ....





Le profil de la Volkswagen Golf TGI est peut-être ce qui change le moins. A l’exception de la vitre arrière plus inclinée, la Golf 8 reprend quasi exactement la même silhouette que la 7, avec des passages de roue et des bas de caisse marqués. Finalement avec cette huitième génération, l’Allemande se veut plus technologique, un peu plus dynamique, mais toujours aussi statutaire. En somme, Volkswagen a choisi de conserver la même recette et de l’adapter plutôt que de changer de méthode au risque de perdre la fidèle clientèle d’habitués, on ne change pas une équipe qui gagne ....





L'habitacle intérieur de la Volkswagen Golf TGI offre une présentation radicalement repensée. C’est simple, la Golf 7 prend instantanément un gros coup de vieux dès qu’on a goûté à l’habitacle de la 8. La plupart des boutons disparaissent et la majorité des commandes devient tactile ou sensitive. Tout est très bien construit et ajusté, et les matériaux ne souffrent pas la critique. Le système multimédia est très fourni et paramétrable. Bien entendu, la Golf ne fait pas non plus l’impasse sur un combiné d’instrumentation digital qui offre plusieurs affichages différents suivant que l’on veuille mettre en avant des informations comme le GPS, les compteurs ou encore l’ordinateur de bord ....





Sous le capot de la Volkswagen Golf TGI on retrouve donc un bloc quatre cylindres de 1.5 litres de cylindrée, qui développe jusqu’à 130 chevaux de puissance, celui-ci est alimenté par trois réservoirs GNC cumulant 17,3 kilos de capacité et un petit réservoir essence auxiliaire de 9 litres. Ce moteur 1.5 TGI de la Golf fonctionne selon le principe innovant du "Cycle de Miller", un processus de combustion qui permet d’obtenir de faibles émissions de CO2 grâce à son rendement élevé et à un taux de compression de 12,5:1. Dans le même temps, un turbocompresseur de gaz d’échappement à géométrie variable augmente la pression de suralimentation et envoie par conséquent plus d’air dans les cylindres. ....


Caractéristiques techniques :

  • Énergie : gaz GNC et essence
  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 1.500 cm3
  • Puissance : 130 chevaux
  • Autonomie : environ 450 km



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Volkswagen
- © Turbo - © AutoMania




JPBlogAuto

vendredi 25 septembre 2020

Dante Giacosa Designer









Dante Giacosa est un ingénieur et designer automobile Italien très talentueux qui est né le 3 Janvier 1905 à Rome et décédé à Turin le 31 mars 1996. Plutôt méconnu du grand public, il est pourtant souvent cité aujourd'hui par les spécialistes du design automobile comme l'un des maîtres de l'école de conception automobile italienne et un des hommes ayant marqué l'industrie automobile mondiale de son époque ....





Dante Giacosa après des études primaires plutôt classiques va ensuite se diriger vers des brillantes études secondaires classiques qui laisseront une empreinte indélébile sur toute sa vie professionnelle, pour finalement enchainer sur des études supérieures qui vont lui permettre de développer parfaitement ses aptitudes techniques à l’Ecole Polytechnique de Turin dont il sort diplômé en 1927 à seulement 22 ans ....





Diplôme en main, Dante Giacosa contrairement à d’autres ingénieurs reconnus du monde automobile ne va pas passer d’atelier en atelier. Son tout premier job sera le bon, il répond à une annonce de Fiat parue dans le journal et entre au bureau d’études de la prestigieuse marque italienne ou il fera toute sa longue et riche carrière au sein du géant turinois, passant de simple dessinateur projeteur à son entrée payé 600 lires par mois, jusqu'à la direction générale de l'entreprise multinationale ....





Dés 1933, Dante Giacosa est nommé chef du bureau technique voitures de la firme et peut être tenu responsable de la conception de la première Fiat 500 surnommée Topolino, présentée en 1936. En 1955, chef de la direction supérieure technique voiture, il conçoit la Fiat Nuova 500 pour laquelle il reçoit en 1959 le Prix Compasso d'Oro. Son premier projet automobile de l’après-guerre c’est la Cisitalia D46 qui voit le jour en 1946. Elle reçoit des éléments mécanique de Fiat 1100 mais également la 202 qui sera longtemps considéré comme une des plus belles automobiles du monde. Il a participé et dirigé pratiquement la conception de toute les Fiat jusqu'à la Fiat 126 ....





À la sortie de la guerre, Dante Giacosa voit son poste évoluer. Il est directeur des bureaux techniques véhicules. Il faut aussi noter qu’en parallèle des autos, il travaille également sur toutes les productions du groupe Fiat alors tentaculaire : aviation, poids lourds, agricole et même les centrales électriques. Son rôle est alors encore plus large puisqu’en plus des mécaniques, le style et l’industrialisation sont également supervisés. Il supervise la création du Centro Stile Fiat et recrute un certain Giorgetto Giugiaro. Giacosa n’est pas uniquement l’homme des voitures économiques et populaires. Quand le directoire souhaite, au début des années 50, lancer une GT destinée au marché américain, il conçoit la splendide Fiat 8V ....





En 1970, Dante Giacosa a atteint la limite d’âge pour travailler à la conception chez Fiat. On créée alors pour lui le poste de Consultant auprès de la présidence et de la direction générale et on fait du brillant ingénieur le représentant de la marque auprès des instances internationales. Ce n’est pas pour rien puisqu’il a été président de la CUNA en Italie, (Commission technique Unification et Normalisation véhicules Automobiles), Président Général de l’ATA, également en Italie, (Association Technique de l’Automobile, Italie), Président de la FISITA en France (Fédération Internationale des Sociétés des Ingénieurs des Techniques de l’Automobile), membre de la SAE (Society of Automotive Engineers, USA), membre de l’IME (Institution of Mechanical Engineers) britannique ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - © - Dante Giacosa © - LeblogAuto





JPBlogAuto

vendredi 3 janvier 2020

Filippo Perini Designer









Filippo Perini est un styliste et très talentueux designer italien qui est né le 13 avril 1965 à Piacenza une petite ville chef lieu de la province d'Émilie-Romagne dans le Nord-Est de l'Italie. Plutôt méconnu du grand public, Filippo est souvent cité aujourd'hui par les spécialistes du design automobile comme une référence car son nom est désormais associé à des monstres sacrés de l’automobile ....





Filippo Perini étais vraiment attiré dans son enfance par les voitures et il demandait toujours à ses parents de ne lui acheter seulement que des voitures, pas d’autres jouets. En fait il n'était attiré que par les moteurs et tout ce qui concernait de près ou de loin le monde des 4 roues.. Après des études primaires plutôt classiques il va ensuite se diriger vers des études supérieures dans le domaine qui lui plait le plus. C'est ainsi qu'en 1992 il va obtenir à l'âge de 27 ans son diplôme en ingénierie mécanique. Il va dans la foulée obtenir un un master en architecture et design automobile de l'école polytechnique de Milan ....





Filippo Perini diplôme de designer en poche va rapidement débuter une activité professionnelle comme designer freelancee indépendant. C’est à cette époque qu'il va travailler pour des sociétés comme FIAT Auto, les casques MET, Aprilia, BCS, Ferrari, Castoldi Jet, Cantieri Nautici et Off Corse. Il sera même consultant pour la FAST, une association professionnelle spécialisée dans le financement d’évaluations de projets et d’analyses de brevets ....





En 1995 Filippo Perini est embauché chez Alfa Romeo par Walter Da Silva pour commencer sa carrière chez son tout premier grand constructeur automobile. Au fil du temps il deviendra directeur du design et participera entre autres à l'élaboration des Alfa Romeo GTV (1995), Alfa Romeo Nuvola (1996), Alfa Romeo 156 (1997), Alfa Romeo 166 (1998), Alfa Romeo Kamal (2002), Alfa Romeo Spider (2006), Alfa Romeo 8C Competizione (2006).. ....





En 2003, Filippo Perini va suivre Walter Da Silva qui prends la direction du design du groupe Volkswagen et il va travailler quelque temps pour Audi. Mais assez rapidement Da Silva va le nommer au design center de Lamborghini auprés de Luc Donckerwolke avec lequel il va travailler un peu plus de deux ans. C'est à cette époque ou il participe entre autres à la conception des Lamborghini Miura Concept (2006), Lamborghini Reventón (2007), Lamborghini Estoque (2008), Lamborghini Aventador (2011), Lamborghini Gallardo, Gallardo LP570-4 Superleggera (2010), Lamborghini Urus (2012), Lamborghini Aventador J (2012)2, Lamborghini Veneno (2013), Lamborghini Asterion (2014) ....





Au final, en faisant ses armes chez Alfa Romeo, Filippo Perini a connu Walter Da Silva, qui l’a pris sous son aile et qui a été présent dans chacune de ses étapes professionnelles. Une fois qu’il a intégré le groupe Volkswagen, il n’a cessé de grimper les échelons, jusqu’à prendre finalement la tête du design de Lamborghini, 12 années de bons et loyaux services durant lesquels la marque a connu un essor fulgurant et remarquablement moderne sur le plan du design. C’est à ce moment-là que le grand public a pu réellement apprécier son travail futuriste ....





En 2016 le directoire de Audi-Lamborghini-Volkswagen va nommer Filippo Perini comme directeur de la division de style de la filiale Italdesign en remplacement de Giorgetto Giugiaro. Occupant encore aujourd'hui ce poste, la marque lui doit entre autres les Italdesign Zerouno (2017), Italdesign Zerouno Duerta (2018), ou Italdesign DaVinci (2019). Le 20 août à Monterey, en Californie, Perini à reçu le prestigieux prix « La Bella Machina » du Concorso Italiano pour son influence sur le design automobile italien ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - ItalDesign
© - Filippo Perini © - Motor1 - © AutoActu





JPBlogAuto

vendredi 13 décembre 2019

Donato Coco Designer









Donato Coco est un styliste et designer italien très talentueux qui est né en 1956 à Rignano Garganico une petite ville de la province de Foggia, dans la région des Pouilles,en Italie. Plutôt méconnu du grand public comparé à ces illustres prédécesseurs, il est cependant considéré par tous les éminents spécialistes comme l'un des plus grands designers automobiles sur la scène internationale ....





Donato Coco, comme beaucoup d'adolescents, tombe amoureux de l’automobile dès son plus jeune âge et crayonne ses cahiers de croquis de voitures. Un jour, il tombe en admiration devant le travail de Giorgetto Giugiaro qui va devenir une référence pour lui. Après des études primaires plutôt classiques il va ensuite se diriger vers des études supérieures d'architecture à Besançon en France. Mais pour rester cohérent avec sa passion, il va ensuite obtenir un Master en design automobile au Royal College of Art de Londres ....





Donato Coco pourvu de plusieurs diplômes en poche va rapidement trouvé du travail comme graphic-designer dans les domaines de la publicité, de l'illustration et de la photographie. C'est à cet époque ou jeune débutant il cumule les activités d'assistant du peintre et sculpteur Georges Oudot, de photographe de presse pour le quotidien régional L'Est Républicain, et ou il collabore avec la société jurassienne CB International ....





En 1983, à l'âge de 27 ans, à l'issu d'un concours de design organisé par Citroën et le magazine Chromes et Flammes sur le thème du restyling de la Citroën Visa, Donato Coco est personnellement invité à rencontrer Carl Olsen, le chef du design maison de l'époque, qui a été séduit par son travail. Il est finalement recruté par Citroën pour entamer une longue collaboration ....





Dès 1987, Donato Coco va devenir le designer en chef des petites voitures et des utilitaires légers chez Citroën. C'est donc à cette époque qu'il va superviser le design des Xsara, Picasso, C1, C2, C3, Pluriel, Lumiére, C4 et C6. Pendant cette période, le style qui prédomine dans ses réalisations se caractérises par des formes fluides, rondes, aérodynamiques et rassurantes ....





En 2005, après une carrière de 20 ans chez Citroën, Donato Coco quitte la marque française et arrive chez Ferrari où il est nommé à la tête du design, prenant la suite de Franck Stephenson. Il est peu ordinaire de passer d'une marque aussi singulière que Citroën à un nom aussi prestigieux que Ferrari et pourtant il devient le nouveau chef du style pour traiter pour la première fois des voitures de sport haute performance. C'est ainsi qu'il va travailler sur des modèles comme les F458 Italia, California, F430 Scuderia, F430 Spider 16M, 599 GTB Fiorano ou 599XX ....




En 2009, Donato Coco est remplacé par Flavio Manzoni, et quitte Ferrari pour diriger le design de Lotus en Grande Bretagne, ou il est embauché tant pour la division automobile que engineering. Sa nouvelle nomination renforce une équipe de talent pour laquelle se profile la lourde tâche de renouveler la gamme Lotus, tout en répondant aux besoins des entreprises qui consultent Lotus Engineering. C'est pendant cette période qu'il va renouveler le design des Lotus Elise, Lotus Esprit, Lotus Eterne, Lotus Elan, Lotus Exige, ou Lotus Elite. Cette nouvelle cure de jouvence pour la marque à peine 9 mois après sa nomination va surprendre le public autant que le milieu du design ....




Donato Coco Designer ...


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - YouTube © - Carcatalog





JPBlogAuto

- page 1 de 5