Mot-clé - Ferruccio Lamborghini

Fil des billets

vendredi 16 octobre 2020

Lamborghini Marzal Bertone - 1967











On ne présente plus la marque Lamborghini ce constructeur automobile fondé en 1963 par l'industriel Ferruccio Lamborghini installé à Sant'Agata Bolognese en Italie. Ayant fait fortune en à peine dix ans dans la construction de tracteurs agricoles, Ferruccio décide d'assouvir sa passion pour les « belles mécaniques » et les GT italiennes. Désireux de produire des automobiles plus performantes, plus sophistiquées et plus fiables que les Ferrari et Maserati, il fonde, le 30 octobre 1963, la firme Automobili Lamborghini spécialisée dans la production de voitures sportives de prestige ....





La Lamborghini Marzal est un concept-car présenté au salon international de l'automobile de Genève 1967 et réalisée dans le but d'évaluer le design d'une voiture à quatre places pour compléter la gamme, conçue par la Carrozzeria Bertone pour Lamborghini. Le design de ce coupé quatre places est réalisé par Marcello Gandini. Elle se distingue par de vastes portes papillons permettant d'accéder aux places avant et arrière et par une custode arrière garnie de persiennes hexagonales tout comme les instruments du tableau de bord ....





La Lamborghini Marzal a été conduite en public pour la première fois par la princesse Grace et le prince Rainier III lors du Grand Prix automobile de Monaco 1967. Cette étonnante voiture est en fait le résultat d’une étroite collaboration entre Bertone et Lamborghini. En effet, c’était la concrétisation d’une ambition commune partagée par Nuccio Bertone et Ferruccio Lamborghini de donner naissance à une vraie GT avec des sièges confortables pour quatre personnes, offrant bien sur de hautes performances tout en redéfinissant le concept même du véhicule de grand tourisme ....





La Lamborghini Marzal est une voiture avec un habitacle très lumineux car comme le pavillon, les portes sont en verre pour donner à la cette GT innovante une atmosphère aérée à l'intérieur avec une surface vitrée totale de 4,5 mètres carrés. Parmi les autres caractéristiques de style notables, on peu citer l'utilisation répétée du thème hexagonal, visible dans les persiennes arrière en nid d'abeille, le tableau de bord, le volant et les sièges, ainsi que les roues Campagnolo redessinées. Malgré ces choix pour le moins originaux, le design sera bien reçu et par le public et par la presse spécialisée ....





La Lamborghini Marzal est construite sur un châssis de Miura, son empattement étant allongé de 120 mm pour fournir l'espace supplémentaire requis pour accueillir une paire de passagers arrière. Encore aujourd’hui le design de cette insolite GT continue de faire école est n'a pas pris une ride. En fait des touches subtiles du dessin de cette voiture peuvent être encore vues de nos jours sur des GT d'autres constructeurs et en particulier la forme hexagonale, qui a été progressivement incorporée dans l’image de la marque Lamborghini ....





L'habitacle intérieur de la Lamborghini Marzal est vraiment très luxueux mais aussi très futuriste, avec un thème hexagonal en nid d’abeille sur le tableau de bord et la console centrale abritant la plupart des instruments et des commandes. Le thème de l’hexagone a été repris même dans la forme générale des coussins et des dossiers des sièges, tandis que leur garniture se distingue littéralement avec une finition grise aluminium très réfléchissante. Le plus impressionnant est que cet intérieur vraiment insolite à l'époque reste finalement très moderne et sophistiqué plus de quatre décennies plus tard ....





Sous le capot de la belle Lamborghini Marzal les ingénieurs de la marque italienne chargés de la technique ont choisi un six cylindres en ligne à double arbre à cames en tête de 2 litres, arrière et transversal conçu à partir d'une rampe de cylindres du moteur V12 de la Lamborghini Miura. Il est retourné donc situé en porte-à-faux arrière et la grille du levier de vitesses est inversée. Surmonté par trois carburateurs horizontaux Weber 40 DCOE, il développe 175 chevaux à 6 800 tr/min avec un couple de 178 Nm à 4600 tr/min et est accouplé à une transmission mécanique à cinq vitesses. Avec un poids plutôt contenu de 1210 kilos, la vitesse de pointe se situe aux alentours de 230km/h ....






Caractéristiques techniques :

  • Énergie : essence
  • Moteur : 6 cylindres
  • Cylindrée : 1965 cm3
  • Puissance : 175 chevaux à 6800 t/mn
  • Couple : 178 Nm à 4600 tr/mn





Lamborghini Marzal Bertone - 1967 ...



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Lamborghini - © JP Echavidre - © Bertone




JPBlogAuto

vendredi 17 novembre 2017

Lamborghini Islero S 400 GT - 1969











On ne présente plus la marque « Lamborghini », ce célèbre constructeur automobile italien de voiture de sport et de luxe, anciennement constructeur de tracteurs agricoles, installé à Sant'Agata Bolognese en Italie et fondé en 1951 par l'industriel Ferruccio Lamborghini. Plus tard en Octobre 1963, Ferruccio va créer la firme Automobili Lamborghini spécialisée dans la production de voitures sportives de prestige pour concurrencer les Ferrari et Maserati qui ne lui plaisent pas ....





La voiture qui fait l'objet de cet article est une des GT sans doute la moins connue de la marque. La Lamborghini Islero S 400 GT est un modèle du constructeur présenté lors du Salon international de Genève en mars 1968, qui remplace la Lamborghini 400 GT 2+2. Le nom d'« Islero » est attribué en référence au taureau qui a tué dans l'arène le fameux matador Manolete en 1947. La naissance de cette Islero coïncide avec la fermeture de la société de Carrosserie Touring et donc la firme s'adresse alors à la Carrosserie Marazzi, une entreprise industrielle reprise par des anciens collaborateurs de Touring pour sa construction ....





La Lamborghini Islero S 400 GT est donc une Grand Tourisme coupé dite 2+2 au profil tranché et à la ligne ramassée. Le dessin de l'Islero ne fait pas l'unanimité et beaucoup lui reprochent de n'être qu'une simple évolution de la 350 GT. Ses lignes ne sont d'ailleurs pas sans rappeler celles du premier projet, la 350 GTV, au niveau de la face avant à phares escamotables. Pourtant, une sortie d’air sur l’aile avant permet de distinguer les modèles S des précédentes, mais ce n’est pas la seule différence. La prise d’air du capot est agrandie et un rebord sur les passages de roue souligne le dessin des ailes de la voiture ....





La Lamborghini Islero S 400 GT qui pèse 1.315 kilos est donc relativement lourde pour l'époque. Ce poids assez important s'explique notamment par l'option retenue d'utiliser une structure en acier plutôt qu'en alliage léger. En fait l'Islero a retenu la structure interne, l'empattement et le châssis en tube carré du précédent modèle 400 GT 2 + 2. Les dimensions de la voiture sont de 424 cm en longueur, 173 cm en largeur et 130 cm en hauteur. Des roues plus grandes ont été utilisées, ce qui signifie que l'empattement avant et arrière a augmenté de taille et passe à 2550 mm avec une monte pneumatique en 205/70 VR15 ....





La Lamborghini Islero S 400 GT n'était pas destinée à la piste ou à la course, mais en tant que GT elle devait être capable de performances honorables et disposait donc de suspensions bien étudiées à triangles superposés, ressorts hélicoïdaux et amortisseurs aux quatre roues, ainsi qu'un système de freinage performant avec quatre disques ventilés Girling. Elle s'offre de surcroît des jantes fil Borrani, cependant souvent remplacées par des Campagnolo en magnésium qui outre l'amélioration du look général offre un surcroit d’adhérence bienvenue avec la monte pneumatique adaptée ....





L'habitacle intérieur de la Lamborghini Islero S 400 GT a été revu en profondeur par rapport au précédent modèle et dispose maintenant de nouveaux sièges, ainsi que d'un tableau de bord et une console centrale complètement redessinés. Elle est entièrement garnie d'un superbe cuir Connoly de couleur fauve à passepoil rouge et le ciel de toit est beige. Le cuir habille aussi les sections latérales situées sur la console centrale ainsi que les accoudoirs placés dans les portières. Elle est bien sur entièrement équipé avec toutes les commodités de luxe disponibles à l'époque, vitres électriques, direction assistée, équipement radio complet, sièges électriques, climatisation, et même d’un possible toit ouvrant en option ....





Pour ce qui est de la mécanique, la Lamborghini Islero S 400 GT est disponible équipée du moteur V12 ouvert à 60°. Ce moteur de deux doubles arbres à cames en tête est pourvu de deux soupapes par cylindres et offre une cylindrée de 3.929 cm3. Alimenté par 6 carburateurs double corps Weber, il développe 350 chevaux à 7000 tr/min. et un couple de 385 mkg à 5000 tr/min. Cet engin offre donc des performances très honorables à la voiture avec par exemple un 0-100 km/h en 6.5 secondes et une vitesse de pointe avoisinant les 260 km/h ce qui pour l'époque est plutôt remarquable ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 12 cylindres en V
  • Cylindrée : 3929 cc
  • Puissance : 350 ch à 7000 t/mn
  • Couple : 385 Nm à 5000 t/mn
  • Transmission : Propulsion avec boite à 5 rapports
  • Vitesse : Environ 260 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Lamborghini - © ConceptCar




La Lamborghini Islero S 400 GT - 1969 ...








JPBlogAuto

mercredi 16 mai 2007

Lamborghini Miura P400










Voici une de ces marques mythiques que l’on ne présente plus tant elle a fait fantasmer plusieurs générations de passionnés d’automobiles . Fondée par Ferruccio Lamborghini, cette firme été spécialisée dans les brûleurs de chauffage, les conditionneurs d’air et les tracteurs agricoles . La légende dit que Ferruccio lassé de rouler dans des Ferrari qu’il trouvait fades décida de construire lui aussi des GT plus à son goût, Lamborghini était née .

En 1963, sort donc en production la première Lamborghini, la 350 GTV et son fabuleux moteur 12 cylindres de 3,5 litres . En collaboration avec les meilleurs designer italiens tel que Touring, Scaglione, Bertone, Giugiaro, Gandini, la société va produire au fil des ans des modèles devenus cultes comme l’Isléro, l’Espada, l’Urraco, la Jarama, la Marzàl, la Countach ou plus récemment la Diablo et la Gallardo, que des merveilles ….

Celle que je vous présente pour ce billet est sans aucun doute la plus emblématique de la marque, celle qui a marqué tous les esprits lors de sa présentation au salon de Genève en 1966, celle qui encore aujourd’hui quarante ans plus tard fait toujours rêver les amoureux des Grand Tourisme, l’extraordinaire "Lamborghini Miura P400" ….









JPBlogAuto