Mot-clé - Wilhelm Maybach

Fil des billets

mercredi 12 avril 2017

Maybach Vision - 2016







vision00.jpg



« Maybach » est un constructeur automobile allemand spécialisé dans les voitures de luxe, fondé en 1897 par Wilhelm Maybach à Friedrichshafen tout près du lac de Constance dans le sud de l'Allemagne. L’histoire de la marque commence en 1921, lorsque la toute jeune compagnie construit enfin sa toute première voiture, la Maybach W3 présentée au Salon automobile de Berlin. La marque ne se relèvera pas de la Seconde Guerre mondiale et tombera dans les marques oubliées du groupe Daimler. Recréée en 2002, elle devient la marque de très haut de gamme du groupe Mercedes-Benz pour tenter de concurrencer si possible Rolls-Royce et Bentley ....





Dernièrement au Concours d’Élégance de Pebble Beach dn 2016 en Californie, la marque à présenté en avant première son tout nouveau coupé deux portes, la magnifique Maybach Vision 6. C'est un très élégant coupé deux places, un véritable joyau très luxueux à couper le souffle. Cet engin peu commun par son esthétique et sa technique au look plutôt futuriste et au design hors normes a attiré le regard des plus curieux mais aussi immanquablement l'attention de tous les passionnés de belles voitures. Ce qui a marqué les esprits, c'est évidemment cet immense capot qui tombe sur une grande calandre, mais aussi la faible hauteur de la voiture ....





La Maybach Vision 6 est ainsi baptisée à cause de ses presque 6 m de long, en réalité 5,70 m, qui en font un véhicule gigantesque, aux proportions peu communes, et c'est particulièrement criant quand on l'a en face de soi. Outre la longueur, sa largeur est de 2,10 m, et son toit culmine à peine à 1,32 m. Campée sur des très élégantes jantes de 24 pouces, la belle propose des lignes vraiment très rétros à la mode des années 30, et une calandre immense qui semble être une réinterprétation moderne de celle des Maybach d'antan. Avec cette GT Supercar, la firme démontre sa créativité autant que son savoir-faire qui honore et fait briller son blason ....





En fait concernant cette étonnante et insolite Maybach Vision 6, le chef du département design de Daimler AG, Gorden Wagener, ne cache pas que cette voiture rend hommage aux «aéro coupés» des années trente, mais il ajoute qu'elle ne verse pas, pour autant, dans le style Néo-Rétro. Quand il décrit sa lunette arrière divisée en deux par une arête en tôle, il y voit une référence aux yachts de luxe. Mais on pense aussi à la Bugatti Atlantic de 1934, ou à la moins connue Maybach Zeppelin DS8 Stromlinie de 1932. Quoi qu'il en soit, toute la magie et le look du design du coupé Vision 6 réside dans des proportions à nulles autres pareilles ....





La Maybach Vision 6 se pose comme « un coupé GT "glamour" représentant "le summum du luxe contemporain" » selon le constructeur allemand. Très long capot, poupe distinctive, ligne de toit basse, calandre agressive, arrière plongeant, portes papillon comme un hommage à la 300 SL, lunette arrière spécifique de type split-window, livrée de carrosserie rouge Maybach, diffuseur alu, sorties d’air derrière les passages de roues, caméras numériques à la place des rétros, capteurs surveillant quelques fonctions vitales, tout laisse effectivement penser que c'est le parfait mariage de la haute technologie, du style glamour, du luxe et de l’élégance ....





Le coupé GT Maybach Vision 6 est clairement une voiture d'exception avec son intérieur en cuir, ses matériaux nobles, ses boiseries, ses inserts d'aluminium et son set bagagerie de deux valises exclusives. Elle n'est pourtant qu'une 2+2 dont les places arrières manquent cruellement de garde au toit. Le rapport encombrement / habitabilité est nul, mais on s'en moque car il y a l'autobus pour ceux qui se soucient de ses questions. Mais on préfère remarquer le coffre à champagne de 2 bouteilles à l'arrière. Il est évidemment réfrigéré. Il y aussi un coffre avant avec des bagages faits sur mesure, pour confirmer qu'on est bien dans un univers de super-luxe, avant d'entrer dans la science-fiction quand on s'installe à bord ....





L'emménagement intérieur de cette étonnante Maybach Vision 6 fait lui aussi appel au Hi-Tech le plus avancé. En fait, Maybach est bien dans son temps, car cette GT peut se conduire toute seule de façon autonome. Son pare-brise de type écran peut afficher une réalité augmentée, en surimposant à la vision réelle des informations supplémentaires. Son cœur informatique peut détecter qui sont ses occupants et afficher leurs fonctions vitales ou adapter la climatisation en fonction de la température extérieure et des vêtements portés, ou bien harmoniser la couleur de l’habitacle en fonction de ces mêmes vêtements. Les différentes fonctions de ce vaisseau roulant peuvent aussi être contrôlées gestuellement. Le tunnel central matérialise par des lumières colorées les flux d'énergie de la motorisation ....





Pour ce qui est de la mécanique, le coupé GT Maybach Vision 6 avec son capot interminable ne cache pas un V10 ou un V12 car cette Supercar tourne à l’énergie "nucléaire". En effet, ce coupé 2+2 à transmission intégrale, est électrique. Ses 4 moteurs électriques synchrones compacts à aimant permanent, un par roue, en font un 4x4 qui développe la bagatelle de 550 kW, soit 750 chevaux. Du coup, les performances sont décoiffantes, avec moins de 4 secondes pour le 0 à 100 km/h, et 250 km/h limité électroniquement en vitesse de pointe. Le pack de batterie de 80 kWh logé dans le plancher permet une autonomie, selon le cycle NEDC, qui dépasserait les 500 kilomètres. Différents types de recharge sont au programme dont une par induction et l'autre par courant continu selon la norme CCS qui offre une capacité de recharge jusqu’à 350 kW et, après cinq petites minutes de recharge, offre 100 km d’autonomie supplémentaire ....


Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Électrique
  • Moteur : 4 moteurs - 1 par roues
  • Batteries : 80 kWh
  • Puissance : 550 kW, soit 750 chevaux
  • Vitesse : 250 km/h
  • Performance : 4 secondes pour le 0 à 100 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Mercedes-Maybach




Présentation de la Maybach Vision 6 ...








JPBlogAuto

vendredi 4 décembre 2009

Maybach 57 S - 2009



MAYBACH 57 S ….








Wilhelm Maybach fonde en 1885 une entreprise avec son confrère Gottlieb Daimler avec qui il construit le moteur monocylindre de la toute première moto de l’histoire . En 1912, il quitte Daimler pour se consacrer à la fabrication de moteurs pour les ballons dirigeables Zeppelin . A partir de 1921 il va finir par se consacrer à la production de ses propres voitures de très grand luxe pour finalement cesser son activité en 1939 avant guerre . En 1966, Daimler-Benz rachète le nom et décide de faire renaître la marque Maybach en 2002 ….



La nouvelle Maybach 57 S a été présentée lors du 75e salon de l’Automobile de Genève pour s’inscrire dans le créneau de la limousine de sport . Construite à Friedrichshafen sur les bords du lac de Constance dans les ateliers de MTU le fabricant de moteurs de yacht, le vaisseau amiral de la flotte Daimler-Chrysler rivalise désormais en performances pures avec les coupés sportifs de grand tourisme luxueux allemand que l’on trouve chez la concurrence Mercedes, BMW ou Audi . Une limousine de sport, certains amateurs de voitures de prestige en rêvaient, Maybach l'a fait et les performances de la 57 S atteignent des sommets que l'on pensait jusqu'ici inaccessibles à ce genre de voiture . A l’extérieur, la sobriété est de mise puisque seules deux couleurs sont disponible, le noir profond ou le gris argenté . La grille avant a subi quelques modifications tout comme le bouclier arrière qui intègre les nouvelles sorties d’échappement . Le châssis et les suspensions ont été retravaillés pour répondre aux demandes de la clientèle, la suspension a été raffermie et les ingénieurs ont utilisé des barres antiroulis plus grosses, modifié la programmation du système de suspension adaptative ADS II et fait appel à des jantes spéciales de 20 pouces garnies de pneus Michelin Pilot Sport . Résultat, la voiture est plus stable dans les virages, s’accroche davantage et freine mieux ….



Arguant d'une production limitée, Maybach a décidé d'oublier l'engagement des constructeurs allemands à brider la vitesse maxi de leurs voitures à 250 km/h . En fait celle de la Maybach 57 S est limitée, mais à 275 km/h parce que Michelin l'a demandé car il faut dire que cette limousine sportive frôle les 2,7 tonnes . Pourtant en accélération comme en reprise, la 57 S ne fait pas son poids, démontrant au contraire la vélocité d'une vraie voiture de sport . Cinq secondes ! C’est le temps que met la 57S pour atteindre 100 km/h départ arrêté, c’est impressionnant vu le poids imposant de l’engin . Cette vélocité n’est pas le fruit du hasard, car pour ce faire, les ingénieurs de AMG ont concocté une version encore plus musclée du moteur V12 dont la cylindrée a été portée à 6 litres et la puissance à 612 chevaux . Ce moteur est assemblé à la main et comprend plusieurs nouvelles pièces réalisées dans des alliages fort exotiques . Au volant, la réserve de puissance dont on dispose est époustouflante et à 200 km/h, la limousine vous colle encore au siège ....



Ce qui range à coup sur la Maybach 57 S dans la catégorie des supercars, c'est surement ce moteur fabuleux qui procure des performances hallucinantes à une limousine de plus de deux tonnes et demi . Bien sur le luxe et le confort n’y sont pas indifférents de même que la finition extrêmement soignée qui ne souffre quasiment aucune critique . Bref, même si la Maybach 57 S reprend une mécanique Mercedes, elle semble réunir tous les ingrédients d'une supercar de rêve . Le comportement routier est correct, d’autant plus les propriétaires ne se la procurent pas pour participer à des gymkhanas . L’acheteur éventuel sera davantage attiré par le prestige de la marque et surtout par la possibilité de la personnaliser au maximum au moyen de couleur, de catégorie de cuir, d'alcantara, d'inserts en carbone ou en aluminium, d’accessoires électroniques ou autres joujoux du même genre . Tout récemment, une enquête a démontré que la marque Maybach était la plus prestigieuse de toutes dans les domaines des produits de luxe, tous secteurs confondus, et pour bon nombre de milliardaires, c’est la principale raison pour s’en procurer une même pour un tarif qui avoisine les 530.000 € ...



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V12
  • Cylindrée : 6 Litres
  • Puissance : 612 chevaux à 5.100 tr/mn
  • Couple : 1.000 Nm entre 2 000 et 4 000 tr/mn
  • Vitesse : 275 km/h limitée
  • Accélération : Le 0 à 100 en 5’’0
  • Transmission : automatique à 5 vitesses






La Maybach 57 S, c'est ça ...





JPBlogAuto