Melkus RS2000 GTS - 2012











Melkus est une marque d'automobiles de sport créée en 1956 par Heinz Melkus dont le siège social était situé à Dresde en Allemagne de l'Est. Au cœur de son histoire la plus sombre, l’industrie automobile de l’Allemagne de l’Est ne fût pas des plus fascinantes, les Trabant et autres Wartburg pétaradaient et enfumaient les rues sombres d’un pays ravagé par ses dirigeants. Lors de la réunification allemande en 1989, l'usine fut rattachée à BMW ....





Pourtant, ce constat économique alarmant d'après guerre a eu pour conséquence bénéfique de pousser certains entrepreneurs dynamiques à la créativité. Ainsi Heinz Melkus, passionné de course automobile, et malgré un climat communiste peu propice à une marque de sport, réussit tout de même à réaliser le rêve de beaucoup à l’époque, à l’Est comme à l’Ouest, créer sa propre marque automobile et de sport qui plus est. Ainsi fût créée la toute première Melkus, la RS1000, qui cubait, comme son nom l’indiquait, seulement 1.000 cm³. Mais ce petit trois cylindres 2 temps d’origine Wartburg n’avait qu’une caisse de moins de 700 kg à propulser ....





La Melkus RS1000 malgré ses portes en ailes de mouette dites papillon n'en était pas moins une sorte de légende, par la force des choses de simplicité spartiate, ce qui tombait bien pour une voiture de sport. Après la chute du mur de Berlin, et après avoir réussi une reconversion prospère dans la vente de BMW et de Lotus, Melkus Sportwagen décida de faire renaître la marque avec une Melkus RS2000 GTS, interprétation moderne de l'ancienne version précédent ....





Entre 1969 et 1980, Heinz Melkus réussira à produire 101 voitures de sport, soit 101 exemplaires de la Melkus RS1000 c’est dire le peu de profondeur du marché du Comecon, cette organisation d'entraide économique entre différents pays communiste, en matière d’automobile sportive. Heureusement, notre courageux entrepreneur n’avait pas besoin de vendre beaucoup de voitures pour vivre car par la magie du communisme, Melkus disposait d’un monopole en RDA, celui des écoles de pilotages. Son activité principale lui permettait donc d’entretenir son entreprise. Il dut cependant s’arrêter en 80 faute de clients mais aussi de pièces à cause de la chute du mur ....





Vingt ans après, en 2006, le fils, Peter Melkus, décide de faire renaître la gloire familiale en relançant la marque. Une toute nouvelle société Melkus Wagen est créée, et présente en 2009 à Francfort la nouvelle Melkus RS2000 GTS. A l’heure actuelle, 2 versions figurent au catalogue : les RS2000 GT et GTS et une série spéciale et très limitée à seulement 5 exemplaires de la RS2000, la Black Edition qui se distingue simplement par des finitions un peu plus luxueuses ....





L'actuelle Melkus RS2000 GTS revendique maintenant fièrement un autre pedigree et une autre nationalité. Germanique, racée et engagée en compétition contre des Ginetta, entres autres, la RS2000 se vend via deux finitions, GT et GTS, la dernière permettant légèrement plus d’options sur une dotation d’origine déjà bien fournie. Au programme, un châssis tubulaire, une caisse en fibre de verre, alu et carbone, des portières en aile de mouette, et seulement 950 kg, un look qu’on dirait vraiment inspiré par Lotus, au final tout pour plaire ....





Pour ce qui est du design, la Melkus RS2000 GTS ressemble assez à une Lotus Exige. Mais elle a une particularité très « allemande », ses portes dites « papillon », comme sur une Mercedes 300 SL Pagode qui la distingue immanquablement. L'habitacle intérieur propose des sièges recouverts de cuir et un ciel de toit en Alcantara. De plus, divers inserts en carbone agrémentent l’habitacle. Le degré de finition est même poussé plus loin avec un système radio Hifi de haut niveau avec une fonction navigation intégrée, la climatisation, et des parements en carbone ou en alu et toute la gamme de personnalisation qu’un artisan est en mesure d’offrir aux clients ....





Pour ce qui est de la motorisation de la superbe Melkus RS2000 GTS, le constructeur cache volontairement la provenance de son moteur, Toyota ? Opel ? VW ? Honda ? Placé en position centrale arrière, ce moteur est un 4 cylindres turbo suralimenté de 2 litres de cylindrée qui développe une puissance de 350 chevaux accouplé à une boite manuelle ou une automatique à double embrayage à six vitesses. Melkus annonce le 0 à 100 km/h en 4,5 s et une vitesse maximale de 270 km/h ....


Caractéristiques techniques :

  • Énergie : essence
  • Moteur : 4 cylindres Turbo
  • Cylindrée : 2000 cm3
  • Puissance : 350 chevaux
  • Vitesse : 270 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Vroom - © Melkus
- © Carjager - © Caradisiac - © Gatsby





JPBlogAuto