Beltoise BT01 - 2021













Née de l’héritage d’un grand pilote, Jean-Pierre Beltoise, associée à la passion de ses fils Julien et Anthony, la société « Beltoise eTechnology » a été créée avec l’ambition de devenir l’un des acteurs majeurs du sport automobile de demain. Pour y parvenir la société à créé une nouvelle marque et le tout premier véhicule GT 100% électrique, conçue pour la compétition et les stages de pilotage. La Beltoise BT01 concilie sport automobile et développement durable ....





Le plus jeune des deux fils du regretté Jean-Pierre Beltoise, a lui aussi été pilote de course, comme son frère Anthony, plus âgé de trois ans, qui écume toujours les circuits en catégorie GT. Aujourd’hui, le benjamin de la famille, Julien, gère le circuit de Haute Saintonge en Charente-Maritime voulu par son père, où se déroulent des stages de pilotage et de sécurité routière, et est confronté à l’image jugée par certains "polluante et bruyante" de cette activité. D’où l’idée de se lancer dans l’aventure de la création d’une GT de course 100% électrique, la Beltoise BT01 ....





C’est un projet 100% bleu-blanc-rouge qui prend forme avec la Beltoise BT01 étudiée par les équipes de Beltoise e-technology, l’entreprise créée par Julien Beltoise. En effet, Spark Racing Technology s’est chargée de la conception de cette GT “à piles” et son assemblage sera réalisé dans les ateliers du pôle mécanique de Haute-Saintonge en Charente-Maritime. A l’horizon 2023, un championnat monotype devrait ainsi voir le jour, ceci en support d’autres épreuves comme la Formula E ....





Spark Racing Technology, la société crée et dirigée par Frédéric Vasseur basée en région parisienne, est le concepteur des Formula E et Extreme E, rien de moins. Une pointure dans le domaine de la course zéro émission donc. Pour sa Beltoise BT01, Julien Beltoise a voulu un cahier des charges adapté à son activité, les stages de pilotages donc, mais aussi à une éventuelle formule monotype de course en lever de rideau des compétitions internationales, laquelle pourrait être complémentaire, à la future catégorie GT électrique annoncée mi-mai par la FIA ....





Le but de la Beltoise BT01 est donc de proposer des performances comparables à celles des autos de la catégorie GT4 (0 à 100 km/h en moins de 4s) avec, pour l'activité stage de pilotage, une disponibilité de ces performances durant un peu plus de trois heures par jours, le tout étant répartit en une vingtaine de séries de 10 à 12 minutes. Ce qui laisse le temps, pendant le changement de pilote entre deux sessions et avec une recharge rapide, de regonfler partiellement la batterie afin de disposer d'assez d'énergie pour la journée ....





Pour contenir les coûts de conception et de fabrication, les ingénieurs de la belle Beltoise BT01 sont partis d'un châssis tubulaire d'origine Ginetta un petit constructeur de voitures de circuit Anglais, l'ont élargi devant, et adapté derrière l'habitacle pour implanter la motorisation et autres organes électriques. Enfin, pour obtenir une répartition homogène des masses (48% devant, 52% derrière), les 415 kg de batterie sont répartis en 7 modules, quatre implantés à l'avant, un dans le tunnel central, et les deux derniers juste derrière les sièges ....





Beltoise eTechnology prévoit de construire entre 150 et 200 exemplaires de sa Beltoise BT01 sur 5 ans au niveau mondial. Son prix se situerait alors aux alentours des 150.000 euros. « Entre celui d’une Alpine Cup et d’une Porsche Cup », a situé Julien Beltoise. Assemblés au Pôle mécanique de Haute-Saintonge, les premiers exemplaires pourraient être livrés au cours du premier trimestre 2022 ....





Sous le capot de la belle Beltoise BT01 les ingénieurs ont donc implanté une motorisation 100 % électrique qui est en fait confiée à deux moteurs électriques de 290 kW alimentés par sept batteries lithium-ion de 46 kWh, le tout envoyant jusqu’à 394 chevaux sur les seules roues arrière. Avec 430 Nm de couple, et son faible poids de 1.200 kg, cette motorisation est capable d'un 0 à 100 km/h expédié en 4 secondes et de 210 km/h en vitesse de pointe malgré l'absence de rapports de boîte ....



Caractéristiques techniques :

  • Énergie : 100 % électrique
  • Moteur : 290 Kw
  • Batteries : 7 lithium-ion de 46 Kw/h
  • Puissance : 394 chevaux
  • Couple : 430 Nm



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Argus
- © Beltoise - © AutoMag - © SparkRacing






JPBlogAuto